La Haute-Loire Paysanne 15 avril 2015 à 08h00 | Par Suzanne MARION

Service de remplacement : Activité toujours en progression pour le Service de remplacement

Jeudi 9 avril avait lieu au Puy, les assemblées générales des 3 structures qui gèrent l’emploi dans le secteur agricole, sous la houlette du Service de remplacement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le remplacement pour les motifs congés maternité et paternité a représenté 17 % de l’activité du SR43 en 2014.
Le remplacement pour les motifs congés maternité et paternité a représenté 17 % de l’activité du SR43 en 2014. - © © Réussir SA / Emilie Durand

«La pérennité de mon exploitation passe par le Service de remplacement» tel était le thème développé lors des assemblées générales, le 9 avril au Puy-en-Velay, des 3 structures qui gèrent l’emploi dans le secteur agricole sur le département : ADGEA, Aide Agri 43 et SR43 (voir encadré ci-contre). Et il semblerait que ce thème soit tout à fait opportun au vu des chiffres qui montrent une progression constante de l’activité
globale du Service de remplacement.
En 2014, 109 salariés et 6 apprentis ont travaillé au Service de remplacement. Le SR compte aujourd’hui 79 salariés en CDI soit 54 équivalents temps plein, et 37 salariés en CDD ou intermittents soit 8,63 ETP. C’est une structure importante en terme d’emplois et ce sur les 3 bassins : Yssingeaux/Monistrol, Le Puy-en-Velay et Brioude. Parmi les salariés du SR43, on retrouve des employés longue durée qui font carrière mais aussi de nombreux jeunes qui veulent acquérir une expérience avant de s’installer. C’est donc un tremplin intéressant qui génère du «turn over». De nouvelles têtes arrivent régulièrement dans les rangs des salariés, c’est pourquoi, à l’initiative de la directrice Andrée Coffy, une journée d’intégration a été organisée à l’automne dernier pour permettre aux jeunes nouveaux de mieux appréhender la structure pour laquelle ils travaillent. Une initiative qui devrait être reconduite. De même le SR 43 propose diverses formations à ses salariés pour les aider à mieux répondre aux attentes des adhérents.
Ces adhérents justement, ils étaient 1 939 en 2014, un chiffre relativement stable voire en légère diminution. la plupart, 75 %, sont des producteurs laitiers, mais l’ensemble couvre la totalité des productions rencontrées sur le département. C’est pour cela que le SR 43 s’efforce de former ses salariés pour répondre à toutes les demandes y compris en production porcine, de volailles, de lapins…

Un total de 21 367 journées de remplacement
On fait appel au Service de remplacement pour partir en congés (22 % de l’activité en 2014) principalement : 1 112 utilisateurs pour une petite moyenne de 2,76 jours. On notera que si le nombre d’utilisateurs augmente, ils prennent le Service moins longtemps. Voyons les autres motifs :  maladie (14 % de l’activité en 2014 ; 86 utilisateurs pour 23,45 jours en moyenne), accident (22 % de l’activité en 2014 ; 124 pour 25,27j), congés maternité et paternité (17 % de l’activité en 2014 ; 91 pour 26,68 j). 135 agriculteurs ont pris le Service pour aller en formation et 122 pour des actions de développement, et 95 pour un complément de main d’oeuvre.
Au total, on arrive en 2014 à 14 139 journées de travail, 900 jours de moins qu’en 2013, pour le SR43. Mais si on fait les comptes avec Aide Agri 43 qui assure la grande majorité des remplacements pour complément de main d’oeuvre, on atteint 21 367 journées soit 1 600 journées de plus qu’en 2013. L’activité a donc bien progressé en 2014 avec «un pic assez inhabituel en septembre octobre», du fait d’un retard dans le travail dû à la pluie sur le printemps et l’été, explique le président Frédéric Pélisse.
Au cours de l’assemblée générale, le président a insisté sur l’obligation d’adhérer au Service de remplacement en début d’année afin d’être sûr de pouvoir se faire remplacer. Il a également démontrer, exemples à l’appui, tout l’intérêt pour les exploitants de prendre le contrat groupe Option 1 ou Option 2.
Le Service de remplacement départemental est assurément une valeur montante. C’est un outil aujourd’hui indispensable et même incontournable pour les agriculteurs de Haute-Loire.


Suzanne Marion
Pour plus d’information ou pour faire établir un  devis, contacter le SR43 au 04 71 05 95 96.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui