La Haute-Loire Paysanne 23 juin 2011 à 10h19 | Par J. Convers

Sécheresse - Les pertes sur les premières coupes s’étalent de 50 à 70%

Une première tournée sur le terrain a été réalisée sur 10 exploitations de 10 cantons.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le comité départemental d’expertise des calamités agricoles a rendu visite à 10 exploitations du département.
Le comité départemental d’expertise des calamités agricoles a rendu visite à 10 exploitations du département. - © HLP

Sur une initiative de la DTT, dans le cadre du comité départemental d’expertise des calamités agricoles, lundi 20 juin, une première tournée sur 10 exploitations du département a été organisée afin de faire le point sur la sécheresse dans le département. En effet, afin de préparer le dossier d’accès au fond des calamités, il convient d’avoir un état des lieux précis de la situation des récoltes de premières coupes dans le département.
Dans un premier temps, la priorité a donc été fixée dans des zones où les premières coupes sont les plus avancées. Le reste du département sera visité lors d’une prochaine tournée au cours de l’été lorsque les premières coupes seront terminées en altitude.
La première tournée concernait dix cantons (Vorey, Retournac, Bas en Basset, Craponne, Allègre, Vorey, Paulhaguet, Langeac, Loudes et Solignac sur Loire). Un exploitant dans chaque canton a accueilli une délégation de représentants agricoles ainsi que la DTT et a exposé sa situation personnelle. Ensuite, ce fut au tour des représentants locaux de brosser la situation de chaque commune.

Un constat inquiétant
Le constat est très inquiétant : les pertes sur les premières coupes s’étalent de 50 à 70%. Partout, les agriculteurs s’inquiètent des conséquences : flambée des prix des fourrages et de la paille, baisse de production.
Les éleveurs espèrent tous des conditions plus favorables notamment en implantant des cultures dérobées lorsque c’est possible. Pour faire suite à cet état des lieux, les représentants FDSEA et JA défendront le dossier lors du prochain Comité Départemental d’Expertise des Calamités Agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,