La Haute-Loire Paysanne 28 février 2013 à 15h58 | Par Julien Bachellerie-GDS43

Sanitaire - Introduction de bovins : l’analyse BVD obligatoire au 1er mars 2013

Afin de protéger les cheptels acheteurs du département et leur voisinage, le dépistage de la BVD lors d’introduction d’animaux devient obligatoire au 1er mars 2013 par arrêté préfectoral.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Montbéliardes
Montbéliardes - © HLP
Les introductions d’animaux IPI et virémiques transitoires sont un risque majeur de contamination des troupeaux bovins. Un moyen efficace d’éviter ce risque est de contrôler les bovins achetés en BVD et de respecter une quarantaine de 15 jours minimum.
Le contrôle consiste à faire réaliser une analyse virologique BVD par PCR sur le sang de l’animal. Le résultat devra être négatif.
Depuis le 1er janvier 2008, l’analyse virologique BVD est réalisée sur les prises de sang d’achat pour les éleveurs qui le souhaitent. Suite à un partenariat avec le laboratoire départemental, le GDS a négocié l’analyse à 5 €HT. Ainsi, 2 bovins sur 3 sont contrôlés en BVD sur le département depuis 4 ans (10 000 bovins par an). Depuis 2008, le taux de bovins positifs est d’environ 1 % des animaux achetés. Pour les animaux achetés de moins de 1 mois, le taux de positifs est supérieur à 3 %.

Arrêté préfectoral
Un arrêté préfectoral rend obligatoire le dépistage BVD à l’introduction à partir du 1er mars 2013
Au 1er mars 2013, tout bovin devra subir un contrôle virologique BVD dans les 10 jours suivant la livraison.
La BVD n’est pas encore une maladie vice rédhibitoire. L’annulation de la vente ne peut se faire qu’avec la signature d’un billet de garantie conventionnelle (faire signer ce document au vendeur à chaque achat de bovins).

Dérogations possibles
Des dérogations sont possibles au contrôle d’introduction :
•pour les animaux d’engraissement sous régime dérogatoire (cartes jaunes),
•pour les bovins en cartes vertes, sous 3 conditions réunies :
1 : le bovin est sous garantie non IPI en matière de BVD (analyse favorable déjà réalisée auparavant).
2 : le bovin provient d’un cheptel sous appellation indemne d’IBR.
3 : le transport est direct entre le cheptel acheteur et vendeur et concerne des animaux de même statuts IBR et BVD. Le transport sera assuré par les éleveurs eux-mêmes.
Le contrôle d’introduction ne sera pas nécessaire si ces 3 conditions sont remplies.
La dérogation sera  donc acceptée si le GDS reçoit l’attestation de transport direct, la carte verte du bovin (avec mention IBR) et l’attestation NON IPI (ou résultat d’analyse BVD).
Les dérogations actuelles au contrôle d’introduction (transport direct et bovin indemne d’IBR) sont acceptées pour une période transitoire pour les bovins introduits jusqu’au 15 mars 2013. Après cette date, elles ne seront plus acceptées.

Garantie BVD NON IPI pour les éleveurs vendeurs
Vous pouvez faire garantir en BVD (garantie NON IPI) vos animaux à vendre en effectuant un test virologique sur ces animaux. Le test se fait soit sur une prise de sang réalisée par votre vétérinaire (lors de la prophylaxie ou demande spéciale) soit sur un prélèvement de cartilage réalisé par vous même (commande d’une pince spéciale et de boucles spéciales auprès du GDS ; renseignement : 04 71 09 35 36).
Le GDS vous remettra prochainement les attestations des bovins déjà testés favorablement qui sont à coller sur les cartes vertes de chaque bovin. Si vous souhaitez recevoir des attestations pour des bovins qui seront testés dans les mois à venir, merci de nous en faire la demande.

Julien Bachellerie - GDS43
Résumé des règles d'achats de bovin après le 1er mars 2013
Résumé des règles d'achats de bovin après le 1er mars 2013 - © HLP

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui