La Haute-Loire Paysanne 24 juin 2020 à 11h00 | Par Véronique Gruber

Revalorisation des retraites agricoles : « Un premier pas important ! »

Le président de la section AURA des anciens exploitants agricoles, Jean-Claude Chalencon, satisfait du vote de l’Assemblée Nationale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Claude Chalencon.
Jean-Claude Chalencon. - © HLP

Êtes-vous satisfait de l’adoption en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale de la proposition de loi portée par André Chassaigne et visant à revaloriser les retraites agricoles  ?
Jean-Claude Chalencon : C’est un premier pas important et je crois que l’on peut remercier le député André Chassaigne d’avoir insisté et représenté à nouveau sa proposition de loi, deux ans après sa première tentative. On doit aussi être reconnaissant envers tous ceux qui l’ont portée et votée le 18 juin dernier.
Alors que le projet de réforme des retraites avait oublié les retraités agricoles actuels, cette proposition de loi prévoit une revalorisation très attendue et qui sera appréciée !


La proposition de loi contient quelques imperfections...
J-C Chalencon :  oui en effet, à commencer par son entrée en application. Le texte devrait entrer en vigueur au plus tard au 1er janvier 2022 alors que la MSA se disait prête pour une application au 1er janvier 2021.
On peut aussi regretter que les polypensionnés soient exclus de cette proposition de loi ; ce n’est pas normal. Ces derniers devraient bénéficier de cette revalorisation au prorata de leur activité agricole. Même problème pour les conjoints d’exploitants et les aides familiaux, même si,  selon moi, le statut d’aide familial ne devrait être que transitoire (1 ou 2 ans maximum).
Il faut par ailleurs rester prudent sur la façon dont sera financée cette future revalorisation et veiller à ce que cela ne retombe pas sur les actifs agricoles, mais plutôt faire appel à une solidarité nationale ou à tout autre moyen de financement.
Une revalorisation des retraites est certes nécessaire mais il est également important que les actifs agricoles puissent bénéficier de revenus corrects, équivalents à la moyenne des autres professions.


Avez-vous bon espoir que cette proposition de loi aboutisse et soit un jour réellement appliquée ?
J-C Chalencon : La proposition de loi doit être examinée au Sénat (le 24 juin en commission et le 29 juin au Sénat). Normalement, le vote devrait s’orienter dans la même direction. J’espère donc une issue favorable.
Par la suite, il s’agira de porter une attention particulière au contenu des décrets d’application et bien vérifier que cette revalorisation concerne un maximum de personnes.

Le 18 juin 2020, l’Assemblée Nationale votait à l’unanimité la proposition de loi portée par le député Communiste du Puy-de-Dôme, André Chassaigne, en faveur de la revalorisation des retraites agricoles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui