La Haute-Loire Paysanne 24 juillet 2019 à 11h00 | Par Véronique Gruber

Redonner du souffle à notre réseau JA avec Les Terres de Jim 2019

Après 2006, la finale nationale de labour à Vergezac, le vice-président des JA Frédéric Pélisse, rempile à la tête du pôle sécurité pour l'événement les Terres de Jim 2019.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Frédéric Pélisse élève 60 montbéliardes à Saint Jean de Nay.
Frédéric Pélisse élève 60 montbéliardes à Saint Jean de Nay. - © HLP

Les finales nationales de labour, Frédéric Pélisse connaît...! En 2006, en tant que président du canton de Loudes, il faisait partie de l'équipe organisatrice de la nationale de labour à Vergezac. Et sur cet événement dont tout le monde se souvient en Haute-Loire, Frédéric avait en charge la sécurité. Une mission qu'il a repris pour l'édition 2019 des Terres de Jim sur les communes de Bains, Séneujols et St Christophe sur Dolaizon.
Implication de tous les JA
JA convaincu et dévoué, Frédéric Pélisse adhère au syndicat jeune depuis l'âge de 15 ans. Et il a pu mesurer les bienfaits de la tenue d'une telle manifestation sur le réseau JA. "En 2006, cet évènement a littéralement soudé une génération de JA. Ces moments intenses partagés ensemble ont créé des liens et une émulation au sein de notre réseau JA. Suite à la finale, les adhérents sont restés et des responsables ont émergé" indique Frédéric. "Les Terres de Jim sont une chance pour notre réseau JA et on doit s'en servir pour redonner un souffle à notre réseau. Et la réussite de cet événement passera pas l'implication de tous les adhérents JA".
Même si Vergezac a été une réussite en son temps, pour Frédéric Pélisse : "il ne faut toutefois pas chercher à reproduire 2006, parce que chaque événement est unique ". Un constat qu'il a pu faire notamment en matière de sécurité : "En 2006, nous avions 5 agents de sécurité contre 40 agents en 2019 !".
Le contexte ayant changé dans notre pays, un nombre plus important d'agents de sécurité verifieront le contenu des sacs des visiteurs à l'entrée du site et assureront la surveillance de nuit.  Cette quarantaine d'agents seront coordonnés par un chargé de sécurité. Quant aux secours aux personnes, ce ne sont plus les pompiers qui assureront cette mission (ces derniers se concentrant sur le risque incendie) mais la Croix Rouge qui disposera de 3 centres de secours, de 3 ambulances sur le site et de 2 ambulances dédiées aux évacuations.
Les organisateurs des Terres de Jim sont également tenus de faire appel aux services d'un médecin durant les 3 jours de l'événement. Enfin, comme en 2006, la Préfecture installera son QG sur le site ; un QG qui sera fréquenté par le Préfet, Frédéric Pélisse pour les organisateurs et les services de la gendarmerie.
En tant que responsable du pôle sécurité, Frédéric Pélisse a été amené à participer à 2 réunions en Préfecture en vue de préparer l'événement ; deux autres réunions se tiendront d'ici début septembre. 
Circulation et parkings
Frédéric a par ailleurs travaillé sur la circulation et les parkings du site. "Nous avons prévu un sens de circulation unique et une capacité de plus de 12 000 véhicules pour les parkings. Une voie (Lesbineyres-Bains) sera réservée aux secours".
Le plus gros du travail ayant été  accompli pour le pôle sécurité,  avec l'aide des animatrices  JA,  Frédéric Pélisse et son équipe de bénévoles interviendront durant les 6, 7 et 8 septembre dans la gestion des parkings et l'appui aux agents de sécurité. Toutefois, cette fois-ci, le vice-président des JA s'organisera un peu différemment.
"En 2006, je suis resté durant les 3 jours au QG. Je n'ai donc rien vu d'autre ! Cette fois-ci, je compte me libérer une journée pour participer à l'événement. Il faut que les organisateurs puissent aussi profiter des Terres de Jim. D'où l'importance de pouvoir être secondé sur chacun des pôles".
Vous l'aurez compris, tous les JA du département, bénévoles et visiteurs ont donc rendez-vous les 6, 7 et 8 septembre pour partager cette belle aventure des Terres de Jim 2019.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui