La Haute-Loire Paysanne 19 octobre 2012 à 11h23 | Par Patrice MOUNIER

Qualité du lait - Haute-Loire Conseil Élevage met l'accent sur la maîtrise des taux cellulaires

Le lactocorder est un appareil de mesure innovant qui permet un diagnostic approfondi de la traite. Haute-Loire Conseil Élevage a investi dans ce type de matériel ; les premières interventions en salles de traite ont eu lieu la semaine dernière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le lactocorder est un appareil de mesure que l'on installe du début à la fin de la traite.
Le lactocorder est un appareil de mesure que l'on installe du début à la fin de la traite. - © Patrice MOUNIER

La flambée des taux cellulaires ces derniers mois alerte l’ensemble des acteurs de la filière laitière. Le conseil d’administration de Haute-Loire Conseil Elevage, au fait de cette problématique depuis plusieurs années, incite les techniciens à faire de la maîtrise des taux cellulaires une priorité. Un jeu de 12 lactocorder a été acheté en septembre, les premières interventions ont eu lieu la semaine dernière.

Le lactocorder une mine d’informations à exploiter
Depuis quelques années un nouvel outil a fait son apparition en élevage, le lactocorder. C’est un appareil de mesure,  installé du début de la traite jusqu’à la fin du lavage, qui va enregistrer des informations aussi variées que le débit et la quantité de lait, la durée de la traite et de la sur-traite, la température et la quantité d’eau de lavage… Ces données sont une source d’informations dont l’interprétation permet de mettre en évidence les points à améliorer pour gagner du temps de traite et respecter au mieux l’intégrité de la mamelle.

Une équipe de techniciens spécialisés
Trois techniciens ont été formés à l’utilisation de ces appareils ; ils établissent un audit complet de la traite et du lavage. Les courbes d’éjection du lait, permettent de mettre en évidence l’efficacité de la préparation et les caractéristiques propres de chaque animal. La courbe idéale se caractérise par une augmentation rapide du débit, une phase plateau ou le débit est de l’ordre de 4-5 litres/minute puis une décroissance régulière et rapide du débit jusqu’à la dépose de la griffe.
La synthèse des données va permettre au technicien de mettre en évidence les points forts et les faiblesses de l’élevage en le comparant à des normes.   
Ces données permettent d’assurer une préparation à la traite efficace et une dépose rapide.  Pour préserver la tenue de la mamelle et la qualité des trayons  il est important que la vache donne rapidement le lait en début de traite, la préparation doit être assez proche de la pose de la griffe. La sur-traite est l’ennemi du sphincter du trayon.Quand le débit chute en dessous de 200 g/min la dépose doit intervenir.

Estimer la qualité du lavage
Un lavage efficace doit respecter les 3 cycles (rinçage, lavage, rinçage) avec une eau suffisamment chaude et avec assez de turbulences. Le lactocorder enregistre ces éléments ainsi que la concentration de l’eau en lessive.Les réglages nécessaires doivent être réalisés par l’éleveur ou un professionnel.
Pour les éleveurs qui le souhaitent le diagnostic traite peut être complété par un audit qualité du lait (diagnostic bâtiment, analyse des résultats laiterie et contrôle laitier, observation des animaux…).

Plus d'infos : Ce service est ouvert à tous les éleveurs laitiers, renseignements et tarifs à Haute-Loire-Conseil-Elevage 04-71-07-21-11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui