La Haute-Loire Paysanne 11 décembre 2019 à 12h00 | Par Véronique Gruber

Proximité et service de qualité aux adhérents

L’association de gestion et de comptabilité était réunie en assemblée générale le 6 décembre à St Germain Laprade. C’était la dernière assemblée générale du président Gilles Boyer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A la tribune : Gilles Boyer, président et Emmanuel Duban, directeur.
A la tribune : Gilles Boyer, président et Emmanuel Duban, directeur. - © HLP

■“L’année 2019 a été très dense et passionnante” a indiqué le président de Cerfrance Haute-Loire, Gilles Boyer, avant de détailler l’ensemble des chiffres de l’activité à travers un film diffusé lors de l’assemblée générale du 6 décembre.
En 2019, 2518 chefs d’exploitation, 916 entrepreneurs, artisans, commerçants, professions libérales (ACS) et 567 adhérents d’autres marchés ont fait appel aux services de Cerfrance Haute-Loire.
La présentation du rapport d’activités a permis de montrer l’étendue des secteurs d’intervention de Cerfrance Haute-Loire : les projets installation, l’accompagnement prélèvement à la source, la réalisation des bulletins de paye (15 000 par an), la campagne PAC (671 dossiers télépac), les déclarations de revenu (2996), les déclarations Dematic (1160), l’accompagnement dans le cadre des aides sécheresse, dans le domaine du patrimoine et des agriculteurs en difficulté. Cerfrance est également un organisme de formations avec 6700 heures de formations adhérents en 2019.
L’exercice a été marqué par le rachat de clientèle sur le secteur de Tence et de nombreuses interventions techniques à destination des adhérents sous la forme d’un café-conférence sur les références économiques agricoles, d’un groupe éleveurs bovins viandes et de 4 réunions à destination des agriculteurs en février 2019 et de 3 réunions ACS en mars 2019. Cerfrance Haute-Loire a participé à l’événement national Les Terres de Jim à Bains et au Sommet de l’Elevage.
Un projet stratégique
pour 2020-2025
C’est aussi, en 2019 que Cerfrance Haute-Loire a démarré une réflexion sur son projet stratégique 2020-2025 à laquelle administrateurs, adhérents et salariés ont été impliqués. Ce projet s’appuie sur 4 valeurs : partage, proximité, long terme, indépendance.
Gilles Boyer a présenté son dernier rapport d’orientation. Après 10 années de présidence, il a souhaité passer la main. Ce rapport d’orientation a été décliné autour de 4 thématiques : le nouveau projet stratégique 2020-2025 ; la qualité des prestations ; la poursuite du développement de Cerfrance Haute-Loire ; cultiver le travail en réseau.
“Le nouveau projet stratégique est un fil rouge qui crée du lien entre les salariés et de la cohérence dans l’organisation en gardant comme priorité le service de qualité pour les adhérents. Il s’agit de créer un élan pour que votre Cerfrance soit là où vous l’attendez” souligne Thierry Bouchet, administrateur. “Dans le cadre de ce travail d’élaboration du projet stratégique qui va s’étaler dans la durée, il s’agit de définir ce qu’est Cerfrance Haute-Loire et ce que vous voulez en faire” a indiqué le directeur Emmanuel Duban. Ce projet stratégique 2020-2025 devrait être achevé et lancé en juin 2020.
La qualité des prestations reste une des priorités chez Cerfrance Haute-Loire tout comme la proximité avec ses adhérents à travers ses 9 agences implantées sur le territoire.
Cerfrance Haute-Loire entend poursuivre son développement en “allant chercher de nouveaux adhérents, en rendant encore plus de services à nos adhérents et en développant les synergies, partenariats et alliances” indique GIlles Boyer.
Cultiver le travail en réseau
Cerfrance Haute-Loire entend cultiver le travail en réseau avec ses nombreux partenaires à l’échelle du département, de la région et de la France.
“Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin “ a lancé l’administratrice Evelyne Boulet.
L’association mise beaucoup sur le réseau national Cerfrance (de 62 structures, 800 agences de proximité, 12 000 salariés et de 320 000 adhérents) auquel elle appartient. “Ce réseau permet de bénéficier d’une publicité à un coût maîtrisé, de développer de nouvelles prestations et de défendre les intérêts de chacun” a expliqué Evelyne Boulet.
Le travail en réseau se concrétise depuis de longues années en région avec Alliance Massif-Central créée par 5 Cerfrance ; une structure qui fait de la veille économique et qui projette en 2020 d’extraire des références et des études encore plus judicieuses dans le cadre du projet “marmite”.
Emmanuel Duban a évoqué le portail Cerfrance Avantages, qui réserve de nombreux avantages à ses adhérents.
L’invité de cette assemblée générale était Vincent Chatellier, ingénieur de recherche à l’INRA, qui est intervenu sur la France face à l’internationalisation des marchés agrolimentaires et Brexit : bilan, pespectives et défis”.

Gilles Boyer avec 3 des administrateurs 
sortants : E.Boulet, R. Mathieu et P. Perrin.
Gilles Boyer avec 3 des administrateurs sortants : E.Boulet, R. Mathieu et P. Perrin. - © HLP

10 ans de présidence pour Gilles Boyer
Après dix ans de présidence, Gilles Boyer a annoncé son souhait de quitter la présidence de Cerfrance Haute-Loire. Cette assemblée générale a permis aux administrateurs et aux collaborateurs de faire honneur à ce dernier. Thierry Bouchet l’a remercié pour ses 10 années d’investissement : “Pendant ces 10 ans, Cerfrance Haute-Loire a connu une belle évolution. Gilles est un président attaché à des valeurs, il est respectueux et il a une capacité à écouter les autres et à leur faire confiance. C’est un président qui a porté et défendu la voix de Cerfrance en Haute-Loire, à la région et en France”.
Pour faire honneur à Gilles Boyer ainsi qu’aux 4 administrateurs sortants (E.Boulet, R. Mathieu et P. Perrin et J.Junier), un film surprise recueillant les témoignages de plusieurs collaborateurs de Cerfrance a été diffusé en fin d’assemblée générale.
N’ayant pas pu rejoindre la Haute-Loire, en raison de la grève, Hervé Demalle, Président du Conseil National du Réseau Cerfrance, a été remplacé par Denis Laporte, membre du bureau ; ce dernier s’est fait le porte-parole de son président : “Merci pour ton implication dans le réseau. Votre Cerfrance est un interlocuteur reconnu sur le territoire. Vous pouvez en être fier !”.
Juste après cette assemblée générale, un conseil d’administration a permis d’élire le nouveau président de Cerfrance Haute-Loire en la personne de Thierry Bouchet, agriculteur à St Géron.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui