La Haute-Loire Paysanne 11 mars 2015 à 08h00 | Par Haute-Loire Biologique

Portes ouvertes : Du 16 au 27 mars, c'est la quinzaine de la bio en Haute-Loire !

Quatre visites de fermes, une formation et une journée sur la conversion en ovins viande : un programme riche et varié.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Chez Anne-Marie Januel productrice de veaux gras à Ste Sigolène, vous apprendrez à soigner les animaux via des méthodes alternatives.
Chez Anne-Marie Januel productrice de veaux gras à Ste Sigolène, vous apprendrez à soigner les animaux via des méthodes alternatives. - © Haute-Loire Biologique

Depuis trois ans, dans le cadre de la quinzaine de la Bio, Haute-Loire Biologique organise des visites de fermes en mars. Ces fermes appartiennent au réseau régional des fermes de démonstration développé par les groupements de producteurs bio Auvergnats.
Cette année l'ouverture des fermes de démonstration se déroulera entre le 16 et le 27 mars. Cette quinzaine de la bio invite les producteurs conventionnels et bio, porteurs de projets, jeunes en formations, opérateurs économiques, techni-
ciens… à échanger autour du mode de production bio. Vous pourrez y découvrir des techniques innovantes, des modes de conduites différents et des producteurs heureux de partager leur expérience de la bio.

Quatre fermes ouvertes
Dans le département, quatre fermes accueilleront du public. La quinzaine débutera le lundi 16 mars, chez Patrice Bay, éleveur d'Aubracs au Brignon, également producteur de céréales (blé, seigle) et lentilles. L'originalité de sa ferme repose sur la présence d'un atelier de découpe à la ferme, de cellules de stockage pour les céréales vendues à Celnat et la production d'animaux finis très bien valorisés. Patrice expliquera la démarche qui l'a mené à se tourner vers le mode de production bio en rappelant l'historique de cette ferme.
Le lendemain (17 mars), la quinzaine se poursuivra chez Anne-Marie Januel, productrice de veaux gras à Ste-Sigolène. Anne-Marie possède des connaissances et compétences en matière de soins alternatifs aux animaux (homéopathie, aromathérapie, et méthodes naturelles, argiles...), qu’elle présentera lors de la visite.
La deuxième semaine, le rendez-vous sera chez Patrice et Christiane Rassat à la Chaise-Dieu, le 24 mars. Le couple produit du lait vendu à Sodiaal, ainsi que des confitures et du jus de pommes. La ferme possède une bonne autonomie alimentaire. L’éleveur expliquera comment on peut produire du lait bio sans cultiver de maïs notamment par la mise en place du sèchage en grange.
Enfin la quinzaine se terminera par la visite de la ferme maraîchère d'Edouard Mortier à Aubazat, le 25 mars. Edouard produit une trentaine d'espèces différentes de légumes sur 1,2 ha de terres et 750 m² de serres avec des contraintes de reliefs, climat et texture de sol importantes. Edouard emploie des techniques innovantes en matière de fertilisation et désherbage à découvrir lors de cette visite.

Formation et journée conversion
L'ouverture des fermes de démonstration s'accompagne d'autres évènements. Haute-Loire Bio animera une formation sur l'autonomie protéique en élevage de ruminants au Puy-en-Velay les 19 et 20 mars. Michel Desmidt expert technique régional AB en autonomie des élevages dans le Limousin, interviendra lors de cette formation. Seront abordés les objectifs et les leviers pour parvenir à l'autonomie alimentaire ; les solutions pour améliorer son autonomie protéique (réflexion sur l'assolement, la rotation, conduites de différentes cultures, prairies multi-espèces...). Une simulation économique permettra d'évaluer l'impact de la recherche d'autonomie en protéine sur la ferme d'un participant. 
Haute-Loire Biologique organisera également une journée conversion «ovin viande bio» en partenariat avec la Chambre d'Agriculture de Haute-Loire, au Mazet-st-Voy le 26 mars. La journée débutera par la présentation de la filière, puis l'intervention des opérateurs économiques. Ensuite, un intervenant de l'INRA exposera  les résultats d'une étude technico-économique comparant systèmes biologiques et conventionnels. L'après-midi sera consacrée à la présentation des résultats d'une simulation de conversion. 
Nous vous attendons nombreux lors de cette quinzaine afin d'échanger autour de la bio !


Haute-Loire Biologique

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes