La Haute-Loire Paysanne 03 juillet 2009 à 17h24 | Par Jean Paul Brertrand

Point accueil transmission, un nouveau service pour les cédants

Lors de son assemblée générale, l'ADASEA a fait le point sur ses activités centrées sur l'installation et la transmission, l'agri-environnemental et le développement rural. Elle a aussi développé les 2 grands projets qu'elle met en place : un important programme d'appui aux agriculteurs en difficultés et un "point accueil transmission" pour les cédants.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un "Point accueil transmission" se met en place.
Un "Point accueil transmission" se met en place. - © Stéphane Leitenberger

Tout le monde connaît le rôle de l’ADASEA centré prioritairement sur l’installation transmission, l’agri environnement et le développement rural. L’assemblée générale du 23 juin 2009 a été une occasion de faire le point de l’activité soutenue de cette structure qui emploie 12 salariés, et des projets de travail à court terme.

Une activité soutenue

Les administrateurs ont tout d’abord satisfait aux obligations statutaires. Le commissaire aux comptes dans son rapport fit ressortir des comptes équilibrés pour l’année 2008. Jean Paul Sivard, le président, dans son rapport moral insista sur la nécessité de continuer à adapter la structure à un contexte économique de plus en plus changeant. « En 2001, la mission de services publics c’était plus de 75 % de l’activité. En 2008, nous sommes à 45 %. L’an prochain, nous passerons en dessous de 40 %. Tout le défi consiste à nous adapter aux marchés en rendant de nouveaux services à la profession agricole ; tout cela sans perdre nos valeurs » a-t-il dit.
Le Directeur présenta le rapport d’activités qui fit ressortir une hausse des installations aidées : 78 dossiers cette année. Le Répertoire départemental à l’installation (RDI) est intervenu pour 19 installations. Mais l’installation demande de plus en plus d’investissements : nous sommes sur une moyenne de 183 000 € cette année.
Les MAET ont permis une activité dans l’environnement importante. 190 agriculteurs ont contractualisé en 2008 pour une enveloppe de 2 142 000 €.  Il y avait eu 159 dossiers seulement la meilleure année des CAD.
Les actions d’appui administratif sont plébiscitées par les agriculteurs. En 2008, 219 agriculteurs ont fait appel à l’ADASEA pour les aider dans la déclaration PAC. L’association a travaillé sur 2 réglementations de boisement dans des communes où le maintien de l’agriculture est un fort enjeu. Les échanges fonciers qui concernent maintenant 30 communes conservent un succès qui ne se dément pas. Il y a maintenant plus de 450 ha qui ont été échangés. Toutes les petites régions agricoles du département sont concernées.

Développer l’appui aux cédants

2 gros projets ont été détaillés. Un important programme d’appui aux agriculteurs en difficultés se met en place. Dès officialisation par les financeurs potentiels, le système coordonnant l’activité des différentes organisations impliquées se met en place. L’ADASEA s’occupera de l’accueil des demandeurs. Elle fera le diagnostic des difficultés en collaboration avec les organismes sociaux (Conseil Général, MSA). Elle s’occupera plus particulièrement de l’appui administratif des bénéficiaires en cas de besoin.
Comme il existe un point info installation pour les jeunes, il se met en place un « Point accueil transmission » pour les cédants grâce à l’aide du Conseil Général et sans doute du Conseil Régional. La transmission d’une exploitation agricole est une question importante qui va bien au-delà des questions de retraite. Le « Point Accueil Transmission » sera là pour orienter le cédant vers les bons interlocuteurs en travaillant avec lui sur une check list des points à régler avant la cessation : retraite, aspects juridiques, fiscaux, réglementaires... Au coté de ces aides individuelles, le Point accueil transmission actualisera chaque année l’étude sur le suivi des plus de 52 ans pour fournir une information qualifiée aux élus professionnels et politiques. Avec ce nouvel outil qui rendra des services réels à beaucoup de cédants, il pourra se créer un lien fort avec la politique
d’installation pour créer une dynamique de transmission « gagnant-gagnant ».
Une campagne de communication se mettra en place pour le lancement de ces 2 projets dans le deuxième semestre 2009.
En Haute-Loire, les diverses organisations agricoles, pilotées par le syndicalisme majoritaire, travaillent constamment pour garder une complémentarité source d’efficacité pour les agriculteurs. L’ADASEA qui rencontre annuellement près de 800 agriculteurs a un positionnement cohérent et rend ainsi le mieux possible les services qu’attend d’elle la profession agricole.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui