La Haute-Loire Paysanne 01 mai 2009 à 15h51 | Par Véronique GRUBER

Plus de 16 000 journées de remplacement en Haute-Loire en 2008

Avec près de 80 salariés, plus de 2000 adhérents et plus de 16 000 journées de remplacement, le service de remplacement est un outil incontournable du développement de l’agriculture en Haute-Loire. Le Gedra et Aide Agri 43 tenaient leurs assemblées générales le 24 avril à Lissac, montrant ainsi une activité stable voire en hausse pour Aide agri.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’assemblée générale du Gedra et d’Aide Agri 43 s’est déroulée dans la stabulation du Gaec de la Gazelle.
L’assemblée générale du Gedra et d’Aide Agri 43 s’est déroulée dans la stabulation du Gaec de la Gazelle. - © HLP

«Aujourd’hui, le service de remplacement compte près de 80 salariés dont 70 en CDI temps plein, avec pour l’an 2009, 2003 adhérents et plus de 16 000 journées. Quand on écoute un peu les discussions des autres régions, mais aussi, au sein de notre région, on peut être fier de notre service de remplacement ! C’est un des rares à avoir autant de salariés en CDI et leurs banquiers savent le leur rappeler» a indiqué Sandrine Cottier, présidente du Gedra dans son discours d’ouverture de l’assemblée générale. En 2008, le Gedra a comptabilisé 13321 journées de remplacement (en baisse de 1% par rapport à 2007) pour les motifs suivants : congés maternité et paternité (25%), congés (24%), complément de main d’oeuvre (16%), accident (16%), maladie (13%), mandat professionnel et formation (6%).
Concernant les salariés du Gedra, Sandrine Cottier a indiqué qu’ils étaient «presque tout le temps disponibles. Je dis presque car dans certaines périodes, il nous arrive de manquer de personnel et j’en suis désolée. Le point faible du service de remplacement est le recrutement ; surtout le recrutement des jeunes pour travailler les week-ends, pendant des périodes de vacances scolaires, là où nous avons une forte demande de travail. Mais je vous assure que des efforts seront faits sur ce point, notamment en ayant une autre approche dans les lycées, en établissant une toile  avec le réseau JA pour informer les jeunes du métier d’agent de remplacement, mais aussi en présentant des témoignages d’agents pour palier à ces difficultés de recutement».

Des agents de remplacement qui se forment

Pour être encore plus performants dans les exploitations sur lesquelles ils interviennent, les salariés du Gedra se forment, notamment par le biais du CQP (Contrat de Qualification Professionnelle) ; en 2007-2008, 4 agents ont obtenu leur CQP, et 5 autres l’ont obtenu en 2008-2009.
Le Gedra a souligné la nette évolution du congé de maternité à partir du troisième enfant. «Toutefois, toutes les agricultrices ne font pas appel à nos services lors de ce congé, les papas aussi d’ailleurs» regrette la présidente du Gedra qui tient à ce que les agriculteurs sachent qu’ils bénéficient de droits en matière de congé de maternité et paternité.
Concernant le remplacement pour le motif «Congé», Sandrine Cottier a rappelé l’importance du crédit d’impôts mis en place voilà 4 ans et ouvert jusqu’à la fin de l’année 2009  «Il est important pour notre  structure que celui-ci soit reconduit. On peut voir une nette augmentation du nombre de journées de remplacement pour le motif «congé» depuis la création du crédit d’impôts. Important aussi pour l’agriculteur. En effet, les mentalités évoluent, de plus en plus d’épouses d’agriculteurs  travaillent à l’extérieur et il est important au sein d’une famille aujourd’hui de suivre les autres catégories socio-professionnelles».
Après l’assemblée générale du Gedra, ce fut le tour d’Aide Agri 43, une structure qui oeuvre également dans le domaine du remplacement agricole et présidée par Christian Gouy.

Aide Agri 43 : activité en hausse

Spécialisée dans le complément de main d’oeuvre à destination des agriculteurs mais aussi des entrepreneurs de travaux forestiers, de scieries, d’entrepreneurs de travaux agricoles, des communes…, l’activité d’Aide Agri 43  se développe  avec 3331 journées de remplacements en 2008 contre 1075 en 2006.
Cette année, les responsables du Gedra et d’Aide Agri 43 avaient choisi d’évoquer ensemble le thème de l’organisation du travail après le départ en retraite des associés de Gaec. De nombreuses exploitations du département rencontrent ou risquent d’être confrontées à ce genre de problème de main d’oeuvre. Dans quelques années, le Gaec de la Gazelle perdra l’un de ses 3 associés, les deux éleveurs qui resteront Damien et Virginie Garnier devront faire des choix auquels ils ont commencé à réfléchir (voir article ci-dessous) ; pour pallier à ce manque de main d’oeuvre, ils ont d’ores et déjà décidé de faire appel au service du Gedra.

Gedra : l’activité 2008

-  Remplacements «Maladie» : 1695 journées (13% de l’activité du Gedra)
-  Remplacements « Accident » : 2094 journées (16%)
-  Remplacements «Formation» : 123 journées
-  Remplacements «Mandat professionnel» : 854 journées (6%) ; motif financé par le Cas-Dar ou par le Ministère de l’Agriculture
-  Remplacements «Congés» : 3120 journées (24%)
-  Remplacements «Maternité et Paternité» : 3337 journées (25%) soit 21 congés maternité et 95 congés paternité
-  Remplacements «Complément de main d’oeuvre» : 2098 journées ( 16%).
Avec 13321 journées de remplacement  comptabilisées en 2008 contre 13455 en 2007, l’activité du Gedra reste stable (légère baisse de 1%).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes