La Haute-Loire Paysanne 22 juillet 2020 à 11h00 | Par Suzanne MARION

Pauses fermières : une première prometteuse

Pour une première, c’est une réussite.Au rond-point de Chaspuzac sur la RN102, les JAde Loudes, Allègre et St Paulien ont servi quelques 120 repas à base de produits fermiers, sur le bord de la route des vacances.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Côté JA, on s’active pour servir les plateaux repas avec burger, frites et yaourts fermiers.
Côté JA, on s’active pour servir les plateaux repas avec burger, frites et yaourts fermiers. - © HLP

Tout était réuni ce samedi 18 juillet, pour faire de la première Pause Fermière sur la route des vacances, une réussite. Les Jeunes Agriculteurs des cantons d’Allègre, Loudes, et St Paulien avaient le sourire au vu du nombre de personnes qui a fait une halte entre 12 et 15 h dans un champ fraîchement moissonné, tout à côté de l’aire de covoiturage du rond-point de Chaspuzac sur la RN102.
Du soleil, de la bonne humeur, des boissons fraîches et un menu fermier au bon goût de la Haute-Loire, recette gagnante pour cette initiative des JA43. Ce samedi, c’était la première d’une série de 4 rendez-vous au cours de cet été sur les grands axes qui traversent notre département (lire encadré). Et malgré une communication tardive et un peu difficile par rapport à la cible, à savoir les gens de passage, et quelques problèmes de logistiques avec une friteuse récalcitrante, les JA ont servi environ 120 plateaux repas. Au menu, que du local. Du boeuf de Haute-Loire, du St Agur produit à Beauzac, du pain sorti d’un fournil du coin, des pommes de terre frites issues de la ferme d’un JA et pour finir un yaourt fermier.
Belle et bonne initiative
«C’est très bon» confesse Gilbert qui n’en perd pas une miette. Il est venu de Blanzac avec sa compagne et leurs enfants ; leur aîné, agent de remplacement, est lui, occupé à la préparation des plateaux. Et la maman Régine de saluer cette initiative : «C’est très convivial et fédérateur. C’est une façon de faire connaître l’agriculture par une image positive».
En attendant leurs plateaux, Didier et Dominique, qui habitent à quelques centaines de mètres, savourent l’instant. «Je l’ai su par facebook, explique Dominique, qui a vu là l’opportunité de ne «pas avoir à cuisiner ce jour-là» mais aussi l’occasion de «manger des produits issus des fermes de Haute-Loire». Eux aussi trouvent que «c’est une belle initiative». Une maman dont les enfants jouent sur les bottes de paille installées sur le site, apprécie l’instant et espère que les touristes de passage «seront attirés et séduits».
Des gens du coin
«Le public est au rendez-vous, même si on regrette qu’il n’y ait pas plus de personnes extérieures au département… Mais c’est une première» note Laurine Rousset présidente de JA43, très occupée à la fabrication des burgers avec ses collègues du canton d’Allègre. En effet, ce samedi, s’il y a du monde, ce sont essentiellement des gens du coin. Pierre Bresse président du CCJA d’Allègre co-organisateur de ce rendez-vous, souligne l’importante participation des jeunes agriculteurs des 3 cantons mais aussi la présence de nombreux jeunes non agriculteurs venus par solidarité ou par amitié, et pour passer un agréable moment.
Alors que dans la campagne, foins et moissons continuent, cette pause fermière était un peu comme une parenthèse pour les JA  qui n’ont pas boudé le plaisir de se retrouver autour de la buvette avant de s’offrir un burger fermier. Cette pause fermière est aussi à destination des jeunes agriculteurs qui aiment à se retrouver entre eux pour échanger et passer un moment agréable, en marge de leur métier.
Outre le plateau repas, les JA ont voulu faire de cette étape, un moment de détente. Et là aussi, ils ont vu juste. Les enfants étaient ravis de caresser les chèvres, de s’approcher des vaches ou des 2 juments, et de grimper et sauter sur les grosses bottes de paille, qui servent à la fois de tables, de bancs, ou de terrain de jeux. Quant aux parents, ils ont apprécié cette pause fermière…

Telle la pause déjeuner au champ pendant les foins.
Telle la pause déjeuner au champ pendant les foins. - © HLP

Où et quand ?
Trois autres rendez-vous sont programmés cet été en Haute-Loire. Faites circuler l’information, via les réseaux sociaux pour faire découvrir notre agricultures et les produits issus de nos fermes.
. Le 25 juillet au rond-point de Lachamp sur la RN88.
. Le 8 août au rond-point de Lamothe à Brioude sur la RN102
. Le 22 août au rond-point des Fangeas à l’intersection entre la RN102 et la RN88.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui