La Haute-Loire Paysanne 29 mars 2018 à 10h00 | Par Anaïs Labrosse - Paysans de la Loire

Passion, ambition et transmission récompensées

Huit exploitations de Loire et de Haute-Loire ont été récompensées lundi par les Trophées de l’agriculture organisés pour la première fois à Saint-Etienne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les huit lauréats se sont vus remettre les Trophées de l’agriculture par les partenaires de l’événement.
Les huit lauréats se sont vus remettre les Trophées de l’agriculture par les partenaires de l’événement. - © © Anaïs Labrosse

Valoriser le monde agricole de la Loire et de la Haute-Loire pour communiquer auprès de la profession mais aussi du grand public : telle était l’ambition de cette cérémonie de remise de Trophées de l’agriculture au Centre de congrès de Saint-Etienne. Les Trophées de l’agriculture étaient organisés pour la première fois par La Tribune le Progrès et les Chambres d’agriculture des deux départements. Présentés au cours de la soirée, les lauréats ont été sélectionnés par un jury composé de journalistes de la rédaction et de représentants des organismes partenaires. Un hommage à ce «monde vivant, qui fait vivre notre département», comme le définissait Patrick Maugé, directeur départemental de la rédaction, en rappelant que «60% des communes du territoire n’ont une activité économique qu’à travers l’agriculture».
Corinne Ribouat et Martine Goubatian, de la rédaction, animaient la soirée, rythmée par les présentations en vidéo des différents partenaires, les interviews en direct des lauréats, et les remises des trophées.
Ce sont surtout la passion, l’ambition et le renouvellement des générations qui ont été mis à l’honneur au cours de la soirée, comme pour la Ferme de la Place, qui a obtenu le Trophée de l’agriculture intergénérationnelle. Bâtie par le grand-père, reprise par les parents et qui a donné lieu à l’installation des trois frères, l’exploitation a évolué au fur et à mesure des générations. À la production laitière historique sont venues s’ajouter la production et transformation de porc et la vente de charcuterie en direct.

Agriculture au féminin
Le renouvellement des générations n’exclut pas les femmes, au contraire. Comme l’a rappelé Raymond Vial, président de la Chambre d’agriculture de la Loire, «depuis plus de 10 ans, la Loire compte 25 à 35% de femmes parmi ses jeunes installés».
Un Trophée de l’agriculture au féminin a été attribué au Gaec d’Odenet. Depuis le départ à la retraite de leur père, c’est une exploitation 100% féminine que les trois sœurs ont développée avec leur mère. Encore une fois c’est la passion du métier qui les a poussées à s’installer sur la ferme familiale : «une évidence» pour elles.
Un autre jeune, Kévin Courtinel, a été mis à l’honneur en recevant le Trophée «coup de cœur du jury» pour son courage et sa motivation. Après un grave accident du travail, celui-ci a su remonter la pente pour reprendre la ferme familiale de zéro et développer la production de lait.
En plus de la dynamique d’installation des jeunes, Chantal Brosse, conseillère au Département de la Loire, rappelait que «les consommateurs sont à notre porte ce qui fait que les fermes peuvent se diversifier».

Diversification et circuits courts
La diversification, c’est justement ce qui caractérise la ferme La Mitonnière, récompensée par le Trophée de l’agriculture du terroir. «Nous nous sommes diversifiés en 2001, parce qu’il fallait vivre. Et vivre de ce métier est très difficile», expliquait Pascal Jousserand, à l’origine de la création du Gaec en 1984. L’exploitation en production de lait et de porcs a développé la transformation à la ferme, la vente directe, l’activité de ferme-auberge et de gîte d’étape.
Au-delà de la diversification, c’est aussi la valorisation de la production qui est recherchée. Comme l’évoquait Georges Ziegler, le président du Département de la Loire, en préambule : «nos agriculteurs n’attendent pas des subventions pour vivre mais qu’on donne une juste valeur à leur production». Plusieurs initiatives allant dans ce sens ont été mises à l’honneur, dont celle de l’association altiligérienne Made in Gévaudan qui a reçu le Trophée de la commercialisation innovante en circuits courts pour le développement d’un site internet pour la vente de produits locaux géré par un chantier d’insertion.

Valeur ajoutée en filière
La société Gérentes, qui collecte et transforme du lait de montagne en Haute-Loire, a été récompensée par le Trophée de l’agriculture dans la filière lait et la marque Le Bœuf de Haute-Loire, a reçu le Trophée de l’agriculture dans la filière viande.
En productions végétales, Julien Delheur s’est vu remettre un trophée. Ce producteur de céréales et de pommes a participé au développement de la culture de blé panifiable pour la filière «La Forézienne» dans le cadre d’un partenariat avec Eurea, la Minoterie Dupuy Couturier et des boulangeries du département. «Le but était d’éviter de faire courir des céréales dans toute la France alors qu’on en a chez nous», expliquait-t-il.

Lauréats

- Trophée de l’agriculture intergénérationnelle (Département de la Loire) : Ferme de la Place, La-Terrasse-sur-Dorlay
- Trophée de l’agriculture du terroir (Région Auvergne-Rhône-Alpes) : Ferme-auberge La Mitonnière, Chambles
- Trophée de la commercialisation innovante en circuits courts (Département de la Haute-Loire) : Association Made in Gévaudan, Saugues (43)
- Trophée de l’agriculture au féminin (Chambre d’agriculture de la Loire) : Gaec d’Odenet, Saint-Jean-Saint-Maurice-sur-Loire
- Trophée de l’agriculture dans la filière lait (Chambre agriculture de la Haute-Loire) : Société Gérentes, Araules (43)
- Trophée de l'agriculture dans la filière végétale (Eurea) : EARL Delheur, Saint-Georges-Haute-Ville
- Trophée de l’agriculture «coup de cœur du jury» (Crédit Agricole Loire Haute-Loire) : Kévin Courtinel, Apinac
- Trophée de l’agriculture dans la filière viande (La Tribune Le Progrès) :
Marque « Le Bœuf de Haute-Loire » (43)

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui