La Haute-Loire Paysanne 02 juillet 2010 à 14h21 | Par C.Oudin

Opération sourire - Des sourires sur toutes les lèvres, pour une opération réussie !

La 2e Opération Sourire des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire a eu lieu le week-end dernier au Puy. La satisfaction était générale, tant pour les organisateurs que pour le public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Devant les vaches, Denis Fayolle a répondu à la curiosité des enfants en fournisssant des explications simples et précises.
Devant les vaches, Denis Fayolle a répondu à la curiosité des enfants en fournisssant des explications simples et précises. - © HLP

Fiers, à juste titre, du succès de leur seconde Opération Sourire, les JA étaient unamines : au vu de l’affluence et de la bonne humeur générale régnant dans l’allée du parc Henri Vinay, ces deux journées et demi passées en compagnie des scolaires puis des ponots sont une réussite. D’ailleurs, le rendez-vous semble être pris pour 2011, si l’on se fonde sur les mots de Jean-Julien Deygas mais également des élus municipaux, départementaux et régionaux, dans leurs discours respectifs.

Un temps festif, fondé sur le partage et la découverte


Mus par le désir de communiquer une image positive de l’agriculture altiligérienne auprès du grand public, de «montrer» la spécificité de leur métier au sein des différentes filières, les JA se sont dépensés sans compter depuis le montage de la manifestation entamé jeudi après-midi, jusqu’au démontage entre dimanche soir et lundi. Pourtant, il ne s’agissait pas d’une période très adéquate pour s’éloigner de leurs exploitations : le beau temps s’étant beaucoup fait attendre ce printemps, le week-end a généralement été consacré aux fenaisons... Leur mérite est donc d’autant plus grand.
Il faut dire que le jeu en valait la chandelle, à voir les mines réjouies et à entendre les exclamations des visiteurs, ce week-end, dans le parc Henry Vinay. L’aspect pittoresque du cadre, la présence des animaux, la sympathie des uns et des autres faisaient qu’un moment, on oubliait le quotidien pour plonger dans cette parenthèse enchanteresse.
Candice, jeune ponote de six ans «tout juste» précise-t-elle, donne son point de vue. «Je suis venue hier déjà et je reviens aujourd’hui voir les animaux car je les adore ! Les chevaux sont mes préférés. Avec mon école on va monter des poneys et le mien là-bas s’appelle Prunelle, comme un petit poulain que j’ai vu ici. J’ai aussi fait de la calèche et ma maman m’a dit que je pourrais aussi monter sur les ânes cet après-midi...».

De quoi satisfaire tout le monde,des petits aux plus grands

Ses parents, eux aussi, sont ravis. «C’est à renouveller chaque année ! Ils pourraient même voir plus grand et ajouter des stands, surtout des stand de restauration avec des produits de la ferme, ce serait encore plus génial. Mais c’est déjà super, l’accueil est très chaleureux, dans chaque stand les agriculteurs que l’on rencontre prennent le temps de discuter avec nous, de bien nous expliquer les choses. Et quand on passe dans les allées pour voir les animaux, on voit bien qu’il n’y a rien de surfait, que tout est authentique, que ce n’est pas simplement pour faire plaisir aux touristes. Les organisateurs ont pensé à tout : des jeux pour les enfants, des point de restauration, des balades. Cette Opération Sourire est une très bonne initiative».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui