La Haute-Loire Paysanne 20 septembre 2013 à 09h19 | Par Sophie Giraud-Châtenet et Véronique Gruber

Montbéliarde - Un concours national très attendu au Sommet de l’élevage

Pour la première fois de son histoire, la race montbéliarde disputera son concours national dans le cadre prestigieux du Sommet de l’élevage. 240 animaux sont attendus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'Auvergne est la troisième région d'élection de la race. Elle est souvent associée à des fabrications fromagères de qualité (AOP).
L'Auvergne est la troisième région d'élection de la race. Elle est souvent associée à des fabrications fromagères de qualité (AOP). - © Sophie Giraud-Chatenet

«Du lait de qualité pour les éleveurs qui transforment, des caractères fonctionnels pour ceux qui ont un raisonnement économique, de la morphologie pour les férus de concours participant à la promotion de la race : il y en a pour tous les goûts avec la montbéliarde». Les acteurs de la race comptent bien profiter du 22ème Sommet de l’élevage pour mettre en avant les aptitudes de la seconde laitière de France en termes d’effectifs derrière la Prim’Holstein. Pour son 17ème concours national, la montbéliarde s’est offert un écrin de choix : la Grande Halle d’Auvergne et son Sommet de l’élevage. Une belle récompense pour les promoteurs de la race, comme Jean-Michel Cussac, éleveur à Alleuze dans le Cantal et président de la commission «concours français et à l’étranger» à l’OS montbéliard : «Nous étions candidats pour organiser un concours national au Sommet depuis sept, huit ans. Le turn-over entre les races a fait que nous avons dû attendre notre tour». Parmi les 240 animaux en compétition en 2013, beaucoup viendront d’Auvergne, troisième région en termes d’effectifs derrière la Franche-Comté et Rhône-Alpes. Outre les différents concours de section, la montbéliarde sera mise en avant à travers des visites d’élevage et des journées à thème.

(...)

 

Sophie Giraud-Chatenet

 


Retrouvez la suite de l'article dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 20 septembre 2013.

 


Jean-Claude Rolly avec l’une de ses vaches inscrites au National Montbéliard.
Jean-Claude Rolly avec l’une de ses vaches inscrites au National Montbéliard. - © HLP

A St Pal en Chalencon, les associés du Gaec du Pivert se préparent à participer au National Montbéliard dans le cadre du Sommet de l’Elevage à Cournon :

Jean-Claude et Alain Rolly élèvent un troupeau de 60 Montbéliardes et 80 génisses à Chaturanges sur la commune de St Pal en Chalencon. Ces passionnés de génétique sont des habitués des concours et dans quelques jours, ils participeront au concours national de la race Montbéliarde qui se déroulera cette année à Cournon pour le Sommet de l’Elevage, du 2 au 4 octobre.
Jean-Claude Rolly a attrapé le virus des concours depuis son installation en 1989. «Mon tout premier concours était un comice agricole organisé à St Pal en 1990; j’avais présenté 2 ou 3 vaches et j’avais remporté le championnat jeune» se souvient-il. Depuis, Jean-Claude et Alain,  venu rejoindre son frère sur l’exploitation familiale en 1997, n’ont jamais cessé de participer aux concours, que ce soit à l’échelle du département comme de la France.
Les comices locaux, la Miss Montbéliarde, le Sommet de l’Elevage, le Salon International de l’Agriculture,  le concours national Montbéliard..., le Gaec du Pivert a toujours une ou plusieurs candidates sur les rangs !

(...)

 

Véronique Gruber

 

Retrouvez la suite du témoignage dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 20 septembre 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui