La Haute-Loire Paysanne 15 mars 2012 à 16h48 | Par Véronique GRUBER

Montbéliarde - 27 élevages de Haute-Loire dépassent les 8000 litres de lait par vache

Le syndicat Montbéliard et la section Auvergne de l’Organisme de Sélection de la race étaient réunis le 8 mars à Salzuit pour leurs assemblées générales. Une réunion sur une note optimiste dans un contexte de hausse du prix du lait et d'augmentation des volumes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A Salzuit, l’AG du syndicat de la race Montbéliarde de Haute-Loire fut suivie par l’AG de la section Auvergne de l’Organisme de Sélection Montbéliard.
A Salzuit, l’AG du syndicat de la race Montbéliarde de Haute-Loire fut suivie par l’AG de la section Auvergne de l’Organisme de Sélection Montbéliard. - © HLP

L’assemblée générale du syndicat de la race Montbéliarde de Haute-loire s’est déroulée sur une note optimiste dans un contexte de hausse du prix du lait et d’augmentation des quotas.
«Nous connaissons en effet une hausse du prix du lait depuis un an et de la viande depuis cet automne. Il faut également souligner que la nouvelle gestion des quotas par bassin (Auvergne Limousin) a permis de gros retours de quotas pour notre département très dynamique pour la production laitière. La quasi totalité des exploitations se trouve avec une augmentation du quota, notamment les JA et les récents investisseurs» a souligné le président du syndicat Philippe Chapuis.

De belles capacités
Pour accroître la production laitière, Philippe Chapuis mise sur l’élevage : «les exploitations qui doublent leur quota sans surface supplémentaire ne sont pas rares. Cela passe obligatoirement par l’amélioration des performances à travers la conduite alimentaire du jeune veau à la vache adulte, des vêlages plus précoces et le recours aux nouvelles technologies (Semences sexées, SAM)».
Les excellentes capacités de production de la Montbéliarde ont permis de réaliser ces hausses de productions. «Les résultats du contrôle laitier 2011 (voir tableau en page suivante) des élevages Montbéliards attestent des capacités de la race et prouvent que la Montbéliarde est tout à fait capable de s’adapter à cette nouvelle conjoncture. 27 élevages Montbéliards ont dépassé, en 2011, les 8000 litres de production par vache, et parmi eux, 6 ont franchi les 9000 litres.
En 2011, les adhérents du syndicat Montbéliard ont participé à de nombreuses manifestations : le Salon de l’Agriculture où 6 élevage de notre département avaient déclaré des vaches, la Miss Montbéliarde qui a consacré «Duchesse» de Vernassal, Montbéliard Prestige, événement auquel 11 animaux ont participé.
Le syndicat a organisé, en collaboration avec l’Organisme de Sélection, une journée dédiée à la préparation d’un animal afin d’analyser les différentes façons de choisir et de mettre en valeur son animal.
En septembre dernier, le syndicat Montbéliard a pris part aux journées laitières avec 60 vaches. Le Sommet de l’Elevage, le Show Open génisses et le tout dernier Salon International de l’Agriculture à Paris ont également été de multiples occasions pour parler des élevages montbéliards altiligériens.
Le prochain événement important pour la race montbéliarde se déroulera le dimanche 25 mars à Saint-Paulien avec le grand concours Miss Montbéliarde 2012.
Une fois les travaux de l’assemblée générale du syndicat clôturés, l’assemblée générale de la section Auvergne de l’Organisme de Sélection (OS) s’est ouverte avec la participation du président de l’OS, René Morel et de son directeur, Philippe Maitre.


La Montbéliarde gagne du terrain en France
Le compte rendu d’activité de cet organisme montre le dynamisme de la Montbéliarde au niveau national avec 11 896 montbéliardes de plus en 2011. «Cette progression des effectifs représente +3% par rapport aux effectifs 2010. La Montbéliarde conforte sa 2e place des races laitières françaises avec 16,4% des résultats contrôlés. La base de sélection s’élargit avec 10 492 femelles contrôlées de plus inscrites au service élaboré. L’année 2011 a été très favorable pour la productivité des Montbéliardes. La progression de la production moyenne par lactation (+176kg) est encore plus forte que celle enregistrée l’année précédente (+171kg)» a notamment indiqué Philippe Maitre.
L’après-midi, le thème de la variabilité génétique a fait l’objet de l’intervention de Philippe Maitre de l’OS et de Cédric Castanet, technicien Montbéliard sur la zone Midatest.

La Montbéliarde

• En Haute-Loire (2011) :
22 729 vaches
Nombre de déclarations de naissance de femelles : 8659
Lactation : 6295 litres en HauteLoire (6922 en France)
TB : 39,9 en Hte-Loire (39 en France)
TP : 32,3 en Hte-Loire (32,8 en France)
• En France (2011) :
Aujourd’hui la Montbéliarde représente 804 253 IA totale (IAT) soient 11,5% des inséminations toutes races, lait et viande confondues, réalisées en France. Seconde race de France, la Montbéliarde est devancée par la Holstein et suivie par la Charolaise.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui