La Haute-Loire Paysanne 27 juin 2019 à 10h00 | Par Véronique Gruber

Mickaël Blanc : bientôt agriculteur et sapeur-pompier volontaire

Le 103ème congrès de l’Union départementale des sapeurs-pompiers de la Haute-Loire se déroulera les 5 et 6 juillet à Solignac/Loire et au Brignon. Mickaël Blanc, bientôt agriculteur et déjà sapeur-pompier volontaire témoigne...

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Mickaël Blanc devant les vaches laitières du Gaec des Granges.
Mickaël Blanc devant les vaches laitières du Gaec des Granges. - © HLP

■À 21 ans, Mickaël sait déjà ce qu’il veut faire de sa vie professionnelle. Dans 6 mois, il s’installera avec son père en Gaec et interviendra sous peu en tant que sapeur-pompier volontaire.
Pour l’heure, le jeune homme originaire du Brignon se concentre sur son installation et sur la préparation du 103ème congrès de l’Union départementale des Sapeurs-Pompiers de Haute-Loire.
Même si ses parents n’étaient pas agriculteurs à la base, (avec un père commercial dans l’agriculture et une mère aide à domicile), Mickaël a fait des études agricoles (BTS ACSE par alternance à Bonnefont et au Gaec de Pierregrosse à Lantriac) et a toujours été attiré par le métier.


S’installer pour former un Gaec père-fils
En 2018, son père Daniel a lui aussi décidé de s’installer sur le Gaec des Granges (en remplacement de l’un des associés). Et Mickaël a bien l’intention de suivre les traces de son père en remplaçant à son tour un autre associé sortant de ce Gaec laitier. “Je vais racheter les parts sociales du cédant et nous allons développer la production laitière. D’une quarantaine de vaches aujourd’hui pour 400 000 L de lait livrés à Coopal, nous souhaitons passer à 60 vaches en développant l’élevage de génisses de renouvellement. Et nous voulons augmenter la production de lait par vaches (en passant à 8000 L par vache)”.
Mickaël entend également ouvrir un atelier ovins de 100 - 150 brebis BMC pour la vente d’agneaux. Des moutons qui permettront de valoriser des terres de son grand-père, éloignées et non mécanisables.
Daniel et Mickaël ont réfléchi à l’organisation du travail pour leur Gaec père-fils : “Mon père s’occupera plutôt des terres et moi des animaux”.
Tout semble donc calé côté exploitation. Se sont ajoutées à leur réflexion, les responsabilités ou missions extérieures de chacun. Si Daniel n’en a pas, Mickaël, lui, vient d’intégrer le centre de secours du Brignon-Solignac/Loire en tant que sapeur-pompier volontaire. Un engagement que son père avait lui même pris lorsqu’il était plus jeune.  “À la maison, J’ai toujours baigné dans l’univers des pompiers. ; J’entendais les histoires de pompiers et ça m’a attiré. Fin 2018, j’ai tapé à la porte du centre de secours dans le but d’aider les gens. C’est ce qui me motive. La vie fait qu’on a parfois besoin d’aide et c’est bien de pouvoir y répondre”.

Intégrer la grande famille des pompiers
De son côté, Daniel se montre content de voir son fils intégrer cette grande famille. “Devenir pompier volontaire apporte une certaine ouverture sur le monde extérieur et cela fait aussi prendre conscience des réalités de la vie. De plus, les pompiers ont besoin de volontaires en journée, or les agriculteurs peuvent répondre à ce besoin”.
“Je pense gérer mes disponibilités au jour le jour. L’intérêt du métier d’agriculteur, c’est que l’on peut partir à n’importe quel moment, sauf lors de la traite ou en période de travaux des champs” souligne Mickaël.
Quant aux qualités dont doit faire preuve un pompier volontaire, le jeune homme cite “l’esprit d’équipe, du sang froid et avoir envie de rendre service aux gens”.
Encore en formation, ce jeune sapeur-pompier volontaire participe dès à présent à la vie du centre et à la préparation d’un événement d’importance : le congrès de l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des 5 et 6 juillet prochains.
Mobilisé, comme tous les membres de l’amicale des Sapeurs-Pompiers du centre Le Brignon- Solignac/Loire, Mickaël participe activement  aux préparatifs de l’événement et sera bien sûr présent durant les 2 jours du congrès.


En présence de la Patrouille de France
“C’est une chance de connaître un congrès départemental dans son propre centre ; le dernier sur le secteur remonte après la fin de la deuxième guerre mondiale ! Et ce sera aussi la première fois que la Patrouille de France animera un congrès départemental des sapeurs-pompiers” explique Mickaël non sans enthousiasme.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui