La Haute-Loire Paysanne 16 mai 2018 à 11h00 | Par Patrice Mounier

Lors de la démonstration du 25 avril, la météo a permis d’atteindre 32% de MS

Après la journée de démonstration de fauche et andainage à St Germain le 25 avril, les techniciens sortent les résultats en terme de matière sèche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’impression visuelle a été confirmée par la mesure de la MS : 29 % à 48 heures.
L’impression visuelle a été confirmée par la mesure de la MS : 29 % à 48 heures. - © ©Haute-Loire Conseil Élevage

Après analyses, les résultats de cette année confortent les observations de 2016 sur l’influence de la fauche à plat sur le taux de matière sèche de l'ensilage d'herbe. C’est ce que rapportent les techniciens, suite à la journée de démonstration de fauche et d’andainage organisée le 25 avril dernier à St Germain Laprade, par Haute-Loire Conseil Élevage et la FDCUMA (à laquelle ont assisté 150 agriculteurs). Rappelons que l’objectif premier de cette présentation était de montrer différents types d’andaineurs permettant de récolter à l’ensileuse des parcelles fauchées à plat.

Fauche étalée avec conditionneur
La fauche étalée avec conditionneur permet d’atteindre les taux de MS les plus élevés. C’est la confirmation de ce que nous avions observé précédemment, aussi bien en Haute-Loire que dans le Rhône ; le meilleur ressuyage de l’herbe est obtenu avec conditionneuse, le conditionneur ouvert qui étale l’herbe sur 80% de la surface du sol.
En andain de 7 m l’herbe n’a pratiquement pas séché puisqu’on est passé de 16 à 17 % de MS. Ceci a été renforcé par le fait que l’herbe était très jeune, très feuillue et les andains sont restés très compacts, imperméables à l’air. Un retournement de l’andain à 24 heures n’apporte pas de plus value puisqu’on n’arrive qu’à 19% de MS. La fauche à la rotative «classique» suivie d’un fanage le même jour est un bon compromis puisqu’on atteint les 28 % de MS. Toutefois l’obligation de passer deux fois sur la parcelle le même jour représente une contrainte pour l’organisation du chantier.

Fauche foisonnante : résultats encourageants
La faucheuse rotative Pottinger avec un système de rotation inversé des assiettes et de déflecteur sur les disques nous a montré une répartition de l’herbe différente.
Par rapport à une rotative «classique» l’herbe est plus ébouriffée, les andains plus aérés. L’impression visuelle a été confirmée par la mesure de la MS,  29 % à 48 heures, aussi bien qu’avec le fanage. Nous allons poursuivre le suivi de ce type de matériel ce printemps, d’autres marques proposant également ce type d’option.

Andaineurs : soleil, peigne, tapis frontal et double-toupies
Ces quatre types andaineurs ont travaillé successivement sur les trois modalités de fauche. L’objectif de la démonstration était de récolter un ensilage le plus propre possible, sans terre et sans pierre. Les andains ont été ramassés avec un combiné presse enrubanneuse, les boules seront déroulées par la suite pour estimer les quantités de pierres et de terres incorporées.
Les résultats vous seront communiqués dès que possible.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui