La Haute-Loire Paysanne 08 février 2017 à 08h00 | Par Suzanne MARION

Lentille Verte du Puy : 2 millions d’euros pour sauver la filière Lentille Verte du Puy

Laurent Wauquiez annonce une aide financière conséquente pour la filière dans le cadre d’un plan de relance sur lequel travaille l’ODG.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les producteurs de Lentille Verte du Puy sont venus nombreux à Costaros ce vendredi ; preuve que cette culture intéresse toujours les agriculteurs du département !
Les producteurs de Lentille Verte du Puy sont venus nombreux à Costaros ce vendredi ; preuve que cette culture intéresse toujours les agriculteurs du département ! - © HLP

Le 3 février, les producteurs de Lentilles vertes du Puy étaient venus nombreux à Costaros pour participer à l’assemblée générale de l’ODG de la Lentille Verte du Puy. Un rendez-vous annuel un peu particulier cette année car l’ODG accueillait le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, venu spécialement pour faire une annonce à la filière.Il faut dire que la Lentille Verte du Puy a besoin d’aide. «Les rendements à la baisse depuis 3 ans ont affecté les marges brutes des exploitations si bien que certains producteurs commencent à se détourner de cette production. On observe aussi des ruptures d’approvisionnement dans les lieux de vente. La situation financière de l’ODG reste tendue du fait de la baisse des rentrées de cotisations, elles-mêmes basées sur les rendements» explique le président de l’ODG Franck Rocher.


Enrayer le déclin

Face à cette situation, c’est l’ensemble de la filière qui s’est mobilisée. Les conditionneurs ont revalorisé de 30% (en 3 ans) le prix des Lentilles Vertes du Puy, les travaux techniques ont été accentués (itinéraire cultural ; méthodes innovantes et alternatives ; programmes fongicides et herbicides) avec l’aide de la Chambre d’agriculture.Enfin, pour tenter d’enrayer le déclin de cette production, l’ODG, avec l’appui de Laurent Duplomb, a sollicité la Région. Laurent Wauquiez a répondu favorablement à cette demande en annonçant à Costaros une aide financière exceptionnelle de 2 millions d’euros. ««La situation est folle. La lentille est un produit adoré et l’un des meilleurs porte-drapeaux de notre territoire et potentiellement, on peut la perdre si l’on ne réagit «pas». Pour sauver la Lentille Verte du Puy, Laurent Wauquiez a demandé à la filière de mettre sur pied un plan rapide et efficace sur la durée et a annoncé l’attribution de 1 million d’euros pour 2017 déclinée en plusieurs axes. Et comme pour justifier ce geste «historique pour la lentille», il précise : «c’est la seule AOP en légume de la Région».


Aide directe aux producteurs

Il s’agit en premier lieu d’aider directement les agriculteurs par le biais d’une aide au maintien des surfaces (à hauteur de 850 000 €) dans laquelle la Région entend prendre en charge 50% du coût d’implantation à l’hectare (soit une aide de 240 €/ha pour une surface minimale de 2 ha une aide par ailleurs compatible avec l’Europe). L’aide de la Région visera aussi à encourager la recherche de  méthodes alternatives de production à hauteur de 100 000 eu-ros. Des enveloppes supplémentaires seront orientées sur la communication autour du produit et l’aide à l’investissement auprès des producteurs (en ecourageant l’achat de matériels en Cuma) comme des entreprises sur les activités de tri et de conditionnement. «Maintenant, c’est à vous d’y croire !» a lancé le président de la Région en direction de la salle. « Cette enveloppe nous permettra de donner une dynamique et des perspectives à notre filière» a souligné Franck Rocher avec optimisme. Pour Laurent Duplomb, «c’est une intervention à la hauteur» ; quant à l’aide directe aux producteurs, «c’était justement ce type d’aide qu’il fallait apporter».Le président de la Chambre d’agriculture a encouragé la filière à travailler sur l’assurance récolte qui représente pour lui «l’une des protections les plus importantes en cas de mauvais rendements».La Lentille Verte du Puy a également besoin d’une homologation rapide du produit phytosanitaire Sencoral SC : un herbicide appliqué en post levée testée depuis 2016 seulement et qui donnent des résultats prometteurs ; un dossier d’instruction en vue d’une homologation du Sencoral sur lentille est en cours auprès de la DGAL.Laurent Duplomb et Laurent Wauquiez ont demandé aux représentants des services de l’Etat d’appuyer cette demande.


Continuez à semer !

«Nous devons être fiers de cette production et nous devons continuer à y croire car la culture se développe dans d’autres bassins en France. Et la culture de la Lentille Verte du Puy reste très rentable par rapport à d’autres cultures de vente» a indiqué Franck Rocher qui invite les producteurs à continuer à semer.

Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes