La Haute-Loire Paysanne 11 décembre 2009 à 17h09 | Par Xavier RIFFARD

Le pointage, une technique à maîtriser par tout chef d'exploitation

Près de 100 jeunes agriculteurs et élèves de lycées agricoles de la Haute-Loire ont participé à la finale départementale de Jugement de Bétail à Siaugues Sainte Marie, mercredi 2 décembre dernier. De nombreux professionnels de l’élevage et des OPA, ont participé à cette journée en rappelant aux jeunes l’utilité de cet exercice pratique qui sera indispensable tout au long de leur activité de chef d’exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tous les candidats réunis dans la stabulation du Gaec du Roitelet. (© HLP) Àu moment du pointage. En races allaitantes, les candidats pointaient 2 charolaises ou 2 Aubracs.

La finale départementale du concours de jugement de bétail s’est déroulée mercredi 2 décembre dans le marché couvert de Siaugues Sainte-Marie. L’organisation était cette année confiée aux JA de Langeac présidés par Sébastien Cédat, (en lien avec les JA43) et à Laurence Amand, professeur au lycée agricole de Bonnefont. 93 jeunes agriculteurs et élèves des lycées agricoles de l’ISVT, de Brioude-Bonnefont et d’Yssingeaux, qualifiés lors des épreuves éliminatoires qui se sont déroulées dans les lycées et au cours de 16 finales cantonales des JA43, ont participé à cette épreuve. Feuille de pointage en main, les candidats devaient juger au choix des races laitières (2 Montbéliardes ou 2 Prim’Holstein), des races allaitantes (2 Aubracs ou 2 Charolaises) des ovins (2 béliers Iles de France et 2 brebis BMC) et des équins (2 chevaux de trait et 2 chevaux de sang).
Hormis les chevaux de selle qui étaient la propriété du lycée d’Yssingeaux et les ovins de Fedatest, les chevaux de trait et les bovins appartenaient à des éleveurs locaux.
Le jury composé de plusieurs commissions par race (comprenant le président du syndicat de race, le propriétaire des animaux et un pointeur officiel de la race) désignait ensuite les trophées de meilleur pointeur par race (TMPR) concernant les bovins et les trophées de meilleur pointeur (TMP) pour les espèces ovines et équines (voir résultats ci-dessous).
Les 3 premiers en race Prim’Holstein et les 4 premiers en Montbéliarde participeront à la finale nationale à Paris, qui se déroulera dans le cadre du concours général agricole du 28 février au 5 mars. Ils seront accompagnés des 2 premiers des TMP ovin et équin. En races allaitantes, la Haute-Loire dispose de 2 places en Charolais (voire une 3e à confirmer) et peut-être une place en Aubrac.
De nombreux professionnels de l’élevage et des OPA, ont participé à cette journée en rappelant aux jeunes l’utilité de cet exercice pratique qui sera indispensable tout au long de leur activité de chef d’exploitation. Jean-Julien Deygas, président des JA43, et Jean-Michel Durand, secrétaire général de la FDSEA, expliquaient ainsi que le pointage était une épreuve importante car l’agriculture avait besoin d’animaux performants. Les éleveurs doivent veiller à avoir le meilleur ratio technico-économique avec des animaux qui présentent une  valeur génétique, une morphologie et une capacité de production intéressantes. C’est grâce à la génétique, que les éleveurs auront les meilleurs reproducteurs.

Visite d’exploitation

Une fois le pointage achevé, les jeunes ont visité l’exploitation du Gaec du Roitelet situé à Siaugues. Franck Rocher  a présenté l’exploitation laitière de 330 000 litres de lait qu’il conduit avec ses parents. Le Gaec dispose d’une SAU de 170 ha dont 35 ha de lentilles vertes, 70 ha de maïs, 30 ha de céréales et le reste en herbe.
Pour diversifier sa production laitière, le Gaec cultive et vend des lentilles et du maïs ensilage. Un projet de méthanisation, bien avancé, devrait être opérationnel l’été prochain. Il a reçu le permis de construire du digesteur (fosse en béton armé isolée, chauffée et brassée, avec un pilier central supportant une charpente en bois) et une fosse de stockage.

Résultats du concours

TMP ovin :
1 : Marion Lorteau, Bonnefont
2 : Maxime Vallon, Bonnefont
3 : David Baud, ISVT

TMP équin :
1 : Mélie Clément, Yssingeaux
2 : Séverine Perrier, Yssingeaux
3 : Manon Cuellar, Yssingeaux

TMPR Prim’Holstein :
1 : Laurine Rousset, Bonnefont
2 : Adeline Bacon, Bonnefont
3 : Eric Boyer, Bonnefont

TMPR Montbéliard :
1 : Olivier Negron, ISVT
2 : Florian Dioudonnat, ISVT
3 : Rémi André, ISVT
4 : David Merle, JA Saugues

TMPR Aubrac :
1 : Alain Benoit, ISVT
2 : Mathieu Mialon, ISVT
3 :  Valentin Gibert, Yssingeaux

TMPR Charolais :
1 : Lilian Moury, JA Saint-Paulien
2 : Romain Bourdelin, ISVT
3 : Michel Triouleyre, JA Vorey

TMPR Île de France :
1 : Myriam Boyer, Bonnefont
2 : David Baud, ISVT
3 : Caroline Revegnot, Bonnefont

TMPR BMC :
1 : Marion Lorteau, Bonnefont
2 : Melanie Sauvant, Bonnefont
3 : Maxime Vallon, Bonnefont

TMPR Chevaux lourds :
1 : Romain Masson, Yssingeaux
2 : Alex Barge, Yssingeaux
3 : Kevin Jerinthe, Yssingeaux

TMPR Chevaux de selle :
1 : Louise Senepin, Yssingeaux
2 : Séverine Perrier, Yssingeaux
3 : Manon Cuellar, Yssingeaux

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui