La Haute-Loire Paysanne 31 décembre 2009 à 10h45 | Par HLP

Le GEDRA va s'appeler "Service de Remplacement Haute-Loire"

À l'occasion du repas annuel de fin d'année des salariés du GEDRA et d'Aide Agri 43, la présidente Sandrine Cottier a annoncé le changement de nom de l'organisation professionnelle. C'est donc désormais sous le nom de "Service de Remplacement Haute-Loire" que seront regroupé tous les services qui ont trait à la main d'oeuvre : remplacement, aide occasionnel, groupements d'employeurs., et ce dans un souci d'unité au niveau national.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les salariés du Gedra et d’Aide Agri 43 étaient réunis vendredi 18 décembre à l’hôtel-restaurant Alizé à Chaspuzac pour le repas de fin d’année. Sandrine Cottier, présidente du Gedra, a remercié l’ensemble des salariés pour le travail réalisé tout au long de l’année. Sandrine Cottier a expliqué, que compte tenu de la difficile réalité économique des exploitations agricole, le Conseil d’administration a décidé de ne pas trop augmenter le coût de la journée de remplacement.
«Après Via Lacta, c’est l’URCVL qui est confrontée à des difficultés pour trouver un repreneur. Mais il n’y a pas que le secteur laitier qui est touché, toutes les filières sont concernées, ce qui entraîne une forte baisse de notre acitivité, y compris pour Aide Agri 43 même si actuellement les scieries et les entreprises de paysages sont plus demandeuses. Nous constatons également une baisse  des subventions extérieures. Nous avons passé le cap de 2008/2009, mais 2010 sera encore difficile. J’espère que cette nouvelle année verra enfin le bout du tunnel.»
La présidente a ajouté que le Gedra travaillait peu avec certains seteurs agricoles comme la transformation fromagère et charcutière, ainsi que l’accueil à la ferme. Une réflexion doit être menée pour choisir les bons creneaux et aller de l’avant au moment opportun.

Service de remplacement Haute-Loire

Dans cette morosité ambiante, Sandrine Cottier a annoncé une bonne nouvelle. La fédération nationale a défendu le dossier du crédit d’impôt pour le motif congé qui est reconduit jusqu’à fin 2012. «Le crédit d’impôt représente 22 % de notre activité, ce qui n’est pas moindre.»
La présidente a ensuite annoncé aux salariés que dès la prochaine assemblée générale, le GEDRA s’appellera Service de remplacement Haute-Loire.  «Désormais, tous les services de remplacement de France porteront le même nom. Vous aurez le service de remplacement France, le service de remplacement Auvergne et le service de remplacement Haute-Loire. Cette entreprise nationale représente près de 10 000 salariés et plus de 570 000 journées, tandis que l’échelon Haute-Loire compte 100 salariés avec Aide Agri 43  et près de 17 000 journées.
Sandrine Cottier a conclu en remerciant les agents de remplacement et a souhaité bonne chance aux 4 agents qui ont quitté le Gedra en cours d’année 2009 : 3 se sont installés comme agriculteur et 1 travaille dans une entreprise de maçonnerie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,