La Haute-Loire Paysanne 07 janvier 2009 à 12h18 | Par HLP

Le BAFA "accueil d'enfants à la ferme" pour 12 exploitants agricoles

Après les 8 exploitants altiligériens diplômés en 2007, 12 autres viennent de recevoir leur BAFA (Brevet d'Aptitude à la Formation d'Animateur) option "Accueil d'enfants à la Ferme). une remise officielle de ces diplômes s'est déroulée le 19 décembre en Préfecture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les 12 exploitants fraîchement diplômés.
Les 12 exploitants fraîchement diplômés. - © HLP

12 exploitantes agricoles de Haute-Loire ont officiellement reçu le diplôme du BAFA «Accueil d’enfants à la ferme» le 19 décembre dans les locaux de la Préfecture.

Initiée en 2007

Ouverte en 2007, cette formation s’adresse prioritairement aux exploitants agricoles qui mettent en œuvre des activités d’accueils, et notamment aux agricultrices ou conjointes d’agriculteurs qui ont, généralement, en charge plus particulièrement cette activité.  Initiée par la Direction départementale de la jeunesse et les sports de la Haute-Loire et la Chambre d’agriculture de la Haute-Loire, la réflexion a permis d’associer de nombreux partenaires, dont notamment, les Ceméa auvergne (Centre d’Entraînement aux Méthodes d’Education Actives) a qui l’ingénierie et la gestion de la formation ont été confiées, l’ADAF (Association Départementale d’Accueil à la Ferme en Haute-Loire), le Centre d’accueil, ferme pédagogique de Saint Front à titre d’expert et la Mutualité Sociale Agricole de la Haute-Loire.

Une activité en expansion

L’accueil d’enfants «à la ferme» constitue aujourd’hui une activité en expansion, dans le département de la Haute-Loire. Ainsi, alors que la chambre d’agriculture accompagne plus d’une trentaine de prestataires regroupés au sein du réseau ADAF, la Direction Jeunesse et Sports recense près de 900 lits dans des gîtes, exploitations, ou maisons individuelles s’inscrivant dans cette offre d’accueil.
Ferme pédagogique, animation « goûters », gîte d’accueil, découverte de la ferme, séjours nature, découverte du patrimoine rural…, quelle qu’en soit l’appellation, ces accueils relèvent d’une grande diversité tant dans le contenu des activités proposées, que dans les objectifs poursuivis. En effet, cette activité relève de plusieurs logiques et se trouve à la croisée de deux champs professionnels, celui du monde agricole et celui du champ de l’animation qui doit s’inscrire dans une finalité éducative.

Reconnaissance d’un tourisme éducatif en milieu rural

La Direction Jeunesse et Sports et la Chambre d’agriculture ont donc initié un projet de formation dont l’objectif est de concilier ces deux approches, en essayant de placer l’activité agricole au centre d’une démarche pédagogique et dans le cadre règlementaire de la protection des mineurs. Ce projet de formation a également pour objectif de pouvoir à terme travailler sur la reconnaissance d’un tourisme éducatif en milieu rural, en proposant une valorisation des prestataires, et exploitants proposant ce type d’accueil.
Ce parcours de formation, validé par un BAFA, se déroule en discontinue, sur la base de regroupements de un à maximum trois jours consécutifs, en externat et modulaire.
En 2007, un premier groupe de 8 exploitantes a déjà suivi cette formation diplômante. Cette année, le cercle des exploitants diplômés de ce BAFA s’est s’agrandie (voir encadré ci dessous).

La cérémonie de remise des diplômes s'est déroulée en présence des partenaires.
La cérémonie de remise des diplômes s'est déroulée en présence des partenaires. - © HLP

Zoom sur la formation

La formation d’accueil d’enfants à la ferme relève d’une triple logique :
- Une formation en discontinue, sur la base de regroupements de un à maximum trois jours consécutifs. Le module pédagogique adoptant la proposition de regroupements de deux jours. Cette possibilité devrait engendrer une diversité des lieux de formation, et permettre de proposer des regroupements sur sites dans les exploitations ou les lieux d’accueil. De ce fait un travail plus personnalisé pourra être mené afin de travailler directement
- Une formation en externat. Les regroupements se faisant sans hébergement, chaque stagiaire pourra retourner sur sa structure au cours d’un même regroupement. Cette possibilité aura toutefois comme désavantage de limiter les temps de travaux en soirée, qui sont souvent des temps d’échange et de retour entre les stagiaires. De ce fait la restauration de midi sera à prendre en charge directement par les stagiaires.
- Une formation modulaire. Il est important de laisser la possibilité à des stagiaires de ne suivre que toute ou partie de la formation. C’est pourquoi les modules sont construits autour de thématiques spécifiques. De même au sein de chaque module, les regroupements seront orientés sur des problématiques précises. L’idée première est bien de proposer un accompagnement visant à l’amélioration de l’accueil et non une formation continue obligatoire.

Contenus de la  formation 2008

Le projet d’accueil
Connaissance des participants (besoins, attentes, envies) et constitution du groupe, réglementation de l’accueil des mineurs et de leur encadrement, les notions de projet (projet éducatif, projet pédagogique, projet d’animation).
Pratiques formatives d’activités (répertoire de jeux, de chants, pédagogie de l’activité…).

Les publics accueillis
Connaissance des publics (de la petite enfance à l’adolescence) au travers des différents besoins (affectifs, sociaux, physiques…), les rythmes de vie, les relations entre enfants et adultes/enfants (gestion des conflits ; la notion de règles, la notion d’autorité…).

La vie quotidienne
Les questions liées à la sécurité physique et affective de l’enfant, la relation 
aux familles.

Le rôle de l’encadrant
Le projet d’animation (élaboration, mise en situation d’animation au sein du groupe l'arrivée  en formation), apports théoriques sur la notion d’activité éducative et le rôle de l’adulte-animateur.

La promotion 2008

- Thérèse Boutarin
- Renée-Jo Colin
- Fabienne Friand
- Françoise Grange
- José Hernandez
- Françoise Lesguillons
- Yannick Martin
- Nicole Montagon
- Julie Morel
- Estelle Petit
- Corinne Tyssandier
- Isabelle Vacher

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui