La Haute-Loire Paysanne 26 août 2015 à 08h00 | Par Suzanne MARION

Labour : Les JA de Pradelles sortent trempés mais vainqueurs de la départementale de labour

Il ne fallait pas craindre de se mouiller pour assister dimanche 23 août à la Finale départementale de labour, sur les terres de Rauret.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Si les choses avaient bien commencé le samedi pour la cantonale (photo du haut), le dimanche les trombes d’eau ont rendu le travail des laboureurs extrèmement difficile.
Si les choses avaient bien commencé le samedi pour la cantonale (photo du haut), le dimanche les trombes d’eau ont rendu le travail des laboureurs extrèmement difficile. - © JA43

Pas de chance… Il faut croire que les nuages avaient attendu ce dimanche 23 août pour déverser toute leur pluie sur le secteur de Rauret, le jour même de la Finale départementale du Championnat de France de labour. Cette pluie qui a commencé en début d’après-midi a largement perturbé le concours lui-même mais aussi et surtout les diverses animations. Ainsi le toro-piscine, le bubble bump et les baptêmes en hélicoptère ont dû être annulés le dimanche.
Mais ces conditions climatiques n’ont en rien entâché le dynamisme et l’enthousiasme de l’équipe des JA de Pradelles qui a tout fait pour garder son public et lui offrir néanmoins une journée conviviale. Et comme une récompense devant cet engagement, les résultats du concours de labour propulsent un concurrent local à la première place dans chaque catégorie, à savoir  Romain Vigouroux avec 77 points en labour en planche et Romain Avond avec 76 points en labour à plat. Ces deux jeunes sont donc qualifiés pour la Régionale dimanche prochain 30 août à Riom dans le Puy-de-Dôme. ils seront accompagnés des deuxièmes : Loïc Bertrand de Cayres et Corentin Chanut de St Paulien.
Souhaitons bonne chance à ces 4 altiligériens qui défendront nos couleurs à la Régionale, et félicitons l’ensemble des jeunes qui ont concourru sur les terres de Rauret rendues collantes par cette pluie forte et incessante ; «des conditions jamais vues pour une départementale» de mémoire d’agricuteur. Un coup de chapeau spécial au jury pour qui la tâche n’a pas été facile ; se déplacer sur les parcelles sous une pluie battante pour appréhender au mieux la régularité des sillons relève aussi de la performance.
Heureusement que l’équipe de Willy Bertrand avait misé sur le boeuf à la broche comme atout de cette journée. Et il a tenu toutes ses promesses réunissant quelques 800 convives pour le repas du dimanche midi. Et la pluie au dehors a confiné les visiteurs sous chapiteau, ce qui a permis des échanges entre agriculteurs de différents secteurs mais aussi avec des gens de passage. Un temps fort pour tous.
Si le dimanche après-midi a connu le déluge, les festivités avaient pourtant bien commencé la veille avec la cantonale sur ces mêmes terres, qui avait déjà réuni un grand nombre de visiteurs. Et les chanceux qui sont venus le samedi ont pu profiter des animations. Le toro-piscine avec 2 démonstrations en après-midi et en soirée a su attirer son public. Mais la nouveauté, le bubble bump a été plébiscité toute l’après-midi par des jeunes enthousiastes. Si à l’origine, ce jeu consiste en une partie de football avec des joueurs à l’intérieur d’une bulle, à plusieurs reprises la partie s’est terminée sous forme de concours de rebondissements avec des fous-rires à profusion. Un bon moment…
Après la remise des prix, elle aussi un peu perturbée, les responsables professionnels avec en tête Anthony Fayolle, ont redit une fois encore le désarroi qui plombe le monde agricole et en particulier l’élevage. Ils ont appelé les élus locaux à entendre leur message et à le porter dans les hautes sphères. Et ils ont invité les agriculeturs à se joindre aux mouvements nationaux des 3 et 7 septembre prochains pour enfin obtenir des réponses et des solutions pérennes à cette crise profonde.


Suzanne Marion

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui