La Haute-Loire Paysanne 29 juillet 2011 à 09h42 | Par V.Gruber

Labour - Du grand spectacle avec une course de moissonneuses batteuses

«Bouge ta terre», le nouveau slogan de la finale départementale qui se déroulera le 28 août prochain à Blanzac. Un slogan qui en dit long sur la motivation et le dynamisme des JA !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les JA du canton de St Paulien devant deux moissonneuses batteuses du Moiss Batt Cross.
Les JA du canton de St Paulien devant deux moissonneuses batteuses du Moiss Batt Cross. - © JA
Samedi 25 juillet, une dizaine de jeunes laboureurs participait à la cantonale de labour de St Paulien organisée à Nolhac. Cet éliminatoire fut l’occasion de présenter deux engins du Moiss Batt Cross, la toute nouvelle animation qui sera proposée le 28 août prochain à l’occasion de la finale départementale de labour.
Cette année, la finale se déroulera sur les hauteurs de Blanzac, près du village de Rachat. Le site voué au concours de labours et aux nombreuses animations s’étend sur une vingtaine d’hectares à cheval sur  les communes de Blanzac et de Polignac. Cette finale promet d’être dynamique et innovante, telle que l’ont souhaité leurs organisateurs, les JA de St Paulien.

Moiss Batt Cross : une première en Haute-Loire
«Cette fois-ci, nous avions envie de faire bouger le territoire et de montrer que nous sommes capables de rassembler. C’est ce que nous avons fait à travers la nouvelle animation que nous proposons : le Moiss Batt Cross» explique Anthony Fayolle, président des JA de St Paulien et trésorier des JA 43.
Inspirés par d’autres départements tel que l’Eure et Loir où les JA organisent régulièrement des courses de Moissonneuses batteuses, les JA de St Paulien ont décidé de faire de même en Haute-Loire.
Le 28 août, ce sera donc du grand spectacle avec une dizaine de machines transformées en véhicules de compétition  en action sur une parcelle d’1,5 ha.
Pour offrir ce divertissement, «nous (Ndlr : les JA de St Paulien) avons contacté les entrepreneurs de travaux agricoles et des entrepreneurs locaux (mécaniciens, entreprises de travaux publics…) pour leur demander de s’associer avec nous autour de cette idée de concours de Moiss Batt Cross. 9 entreprises, dont le lycée agricole de Brioude-Bonnefont, nous ont rejoint et ont préparé les machines, de vieilles moissonneuses batteuses que l’on sécurise (installation d’arceaux autour du poste de conduite, de harnais de sécurité et de sièges plus confortables) et que l’on orne de glissières d’autoroute pour limiter la casse en cas de choc» explique Anthony Fayolle.
Cette course est sans doute le  début d’une longue aventure puisque les JA espèrent pérenniser cette attraction pour les années à venir.
A côté du concours de labour proprement dit, une foule d’animations accompagneront cette journée festive. Les enfants auront de quoi faire entre le château gonflable,  les promenades en poneys et en calèches ainsi qu’une activité de face painting (peinture sur visage).
Les 4x4 de la Grande Vadrouille procèderont à des démonstrations sur un circuit accidenté.
Les visiteurs pourront assister à des démonstrations de labour à cheval et de matériels agricoles. Entrepreneurs locaux et concessionnaires de matériels agricoles seront également au rendez-vous.
Côté restauration, les JA ont tout prévu avec un repas à midi et un dîner le soir accompagné d’un bal gratuit.
Rendez-vous le 28 août.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,