La Haute-Loire Paysanne 06 juin 2012 à 14h37 | Par Véronique GRUBER

La Terre vue du Collège - Découvrir l’agriculture et étudier de manière ludique

La classe de 3eme SEGPA du collège La Chartreuse Paradis à Brive Charensac a reçu le premier prix du jeu-concours «La terre vue du collège » organisé à l’échelle de la Haute-Loire. Le 4 juin, Pôle Emploi Agricole en charge de l'organisation de ce concours, procédait à la remise des prix.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les classes de 4eme et de 3eme SEGPA du collège La Chartreuse Paradis avec leur prix.
Les classes de 4eme et de 3eme SEGPA du collège La Chartreuse Paradis avec leur prix. - © HLP

Le 4 juin, le pôle emploi agricole de Haute-Loire a remis le premier prix du jeu-concours «La terre vue du collège» aux élèves de la classe de 3eme SEGPA (Section d’enseignement général et professionnel adapté) du collège La Chartreuse Paradis à Brives Charensac.
Arrivés premiers en Haute-Loire, ces collégiens ont également remporté le troisième prix au niveau régional. Une belle performance qui a été saluée lors d’une cérémonie de remise des prix dans les locaux du collège en présence de quelques professeurs qui ont accompagné les élèves dans cette aventure.

120 élèves ont participé
«Au cours de l’année scolaire 2011-2012, 120 élèves provenant de 4 collèges de Haute-Loire (La Chartreuse Paradis à Brives, Le collège du Lignon au Chambon sur Lignon, le collège Lafayette à Brioude et le Sacré-Coeur à Tence) ont participé à notre jeu-concours» explique Myriam Prunet, animatrice du pôle emploi agricole. La terre vue du collège est une action financée par le Conseil Régional Auvergne dans le but de promouvoir l’agriculture et ses métiers auprès des collégiens de chaque département. En Haute-Loire, c’est le pôle emploi agricole qui se charge de l’organisation du concours.
Le jeu-concours consiste à immerger les collégiens dans une exploitation. Cette année, 4 exploitations ont ouvert leur portes aux candidats de la terre vue du collège : le Gaec de l’Artisou à Rosières, Pascal Rouy à Azérat, l’Earl des Alpes au Mazet St Voy et l'Earl de la Galoche chez Mr et Mme Digonnet à Tence. Les élèves devaient opter pour l’une des 5 thématiques proposées dans le cadre du jeu-concours et réaliser un storyboard, c’est à dire une représentation illustrée d'un film avant sa réalisation.
Après avoir visité le Gaec de l’Artisou, la classe de 3eme SEGPA de la Chartreuse a choisi la thématique suivante «la place des femmes dans l’agriculture». Ils ont inventé et écrit une histoire illustrée par des photos prises dans l’exploitation.
Intitulé «Des hommes et des femmes dans l’agriculture», leur storyboard (voir encadré) a été classé premier par le jury départemental composé de 3 agriculteurs (trices) et d’une professionnelle de l’image.

Montrer l’agriculture et ses métiers
Du côté de la profession agricole, ce jeu-concours permet de communiquer sur l’agriculture et ses métiers auprès des collégiens. Du coté des collèges, c’est une autre manière d’enseigner les matières générales. «Les élèves ont créé une histoire. Ils ont mis en scène des personnages et à travers eux, ils nous ont fait visiter la ferme. Ils ont écrit et pris des photos. Cela a été un travail long et riche» a indiqué Christine Chazalon, professeur de français, histoire-géographie.
Mireille Juigné, responsable des classes SEGPA à La Chartreuse,  décrit ce projet comme fédérateur et motivant pour les élèves». Pour elle, la terre vue du collège est aussi un bon moyen de montrer l’agriculture et l’élevage à des élèves qui connaissent peu ce secteur d’activité.
Pour Loïc, un collégien en classe de 4eme à la Chartreuse : «cette épreuve n’a pas été très simple. Mais on était ensemble et chacun a pu donner un peu de soi».
Pour son copain Abel, c’était une manière ludique de faire du français : «On parle de quelque chose qui nous plaît et en même temps, on apprend».
«Je ne pensais pas que l’on allait être classés premiers» a indiqué Emilie, en classe de 3ème.
Le pôle emploi agricole a remis à chacun des 12 élèves de 3eme un lecteur MP4 ainsi qu’une clé USB à l’ensemble des participants.

Le Premier prix

Voici le résumé de l’histoire mise en scène dans le storyboard qui a remporté le premier prix :
«Un groupe d’étudiants italiens s’intéresse à l’agriculture mais ils pensent que c’est une affaire d’hommes, les femmes ne peuvent pas travailler dans une ferme. Ils décident donc de faire une recherche sur internet pour se renseigner sur les pratiques de l’agriculture française. Par hasard, ils tombent sur le site du Gaec de l’Artisou.
Enthousiasmés et curieux, ils prennent aussitôt rendez-vous pour aller visiter la ferme. Les jeunes gens achètent leur billet ; destination  : aéroport de Lyon. Dès l’atterissage, ils prennent un taxi qui les emmène à Rosières sur l’exploitation de Jean Louis, Agnès et Françoise.
Le chef d’exploitation les attendait pour visiter la ferme. Il leur explique la répartition des tâches. Lui son domaine c’est l’étable et ses vaches laitières : leur nourriture, la récolte des fourrages. Il leur précise que la traite se fait en équipe avec Agnès son épouse.
La fromagerie, ce sont les filles qui gèrent : Agnès et Françoise, une associée, s’occupent de la transformation du lait en fromage et de la vente sur les marchés.
Après la visite, les italiens prennent le chemin du retour. Ils sont convaincus que les femmes ont leur place dans l’agriculture et qu’elles peuvent travailler sur une exploitation autant que les hommes. L’agriculture s’est beaucoup diversifiée notamment avec l’accueil à la ferme qui existe grâce aux femmes. Chacun selon ses capacités, joue un rôle important et participe au bon fonctionnement de la ferme. On peut donc dire que l’agriculture est mixte».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui