La Haute-Loire Paysanne 06 juin 2018 à 14h00 | Par Suzanne MARION

La saison 2018 du Fin Gras du Mézenc s’est achevé dimanche 3 juin par la grande fête annuelle à Freycenet La Cuche.

La saison 2018 du Fin Gras du Mézenc s’est achevé dimanche 3 juin par la grande fête annuelle à Freycenet La Cuche.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le temps fort de la Fête du Fin Gras du Mézenc, c’est sans conteste la Grande parade.Éleveurs et bêtes traversent le village avec fierté.
Le temps fort de la Fête du Fin Gras du Mézenc, c’est sans conteste la Grande parade.Éleveurs et bêtes traversent le village avec fierté. - © HLP

Le petit village altiligérien de Freycenet La Cuche, aux portes de l’Ardèche, était pris d’assaut ce dimanche 3 juin, par un public venu en masse fêter la fin de la saison 2018 du Fin Gras du Mézenc. Même le temps était de la partie, les orages ayant eu le bon goût de s’éloigner.
Le président de l’Association des producteurs de Fin Gras a souligné la forte implication de toute la population de Freycenet -la commune compte quelques 111 habitants- pour faire de cette journée «une super fête» pour tous et avec tous. Et ça, souligne-t-il, c’est «l’esprit du Fin Gras» avec «des éleveurs qui toute l’année, font un travail de fourmi invisible de l’extérieur, pour produire une viande d’exception aujour-d’hui reconnue».
C’était annoncé… Quelques se-maines avant l’évènement, plus de 1 000 repas étaient réservés (1 100 ont été servis) ce qui augurait d’une forte participation. Mais le compteur a explosé. Au coeur de l’après-midi, il fallait jouer des coudes pour se frayer un chemin et déambuler dans l’artère principale qui traverse le village de Freycenet tout en longueur. De très nombreux stands avec des produits fermiers (miels, confitures, fromages, charcuteries, conserves, lentilles et bien sûr viande Fin Gras du Mézenc) et de l’artisanat (objets en bois ou en osier, livres…) attiraient les visiteurs.
Des animations multiples ont ponctué la journée. Comme chaque année, les enfants se sont amusés dans la piscine à foin, ou promené en calèche. Le public est littéralement tombé sous le charme du Crieur des Tourbières qui avec de l’humour beaucoup, de l’ironie souvent, et de l’émotion parfois, a donné vie aux messages qui lui étaient confiés. Sa gouaille, son débit de paroles et son charisme… ont su séduire.

Parade fière…
Le temps fort de la journée, attendu par petits et grands, c’était bien sûr la Grande parade qui a traversé le village au son de la musique des 2 groupes qui ont animé la journée : la Banda Vorey’V et les Zigomaclik.
Conduite par Flavie perchée sur son cheval, et par le Président de l’Association Bernard Bonnefoy, les éleveurs étaient fiers de défiler avec leurs plus beaux animaux bien apprêtés pour l’occasion. On soulignera le très bon déroulement de ce défilé, avec des animaux calmes et bien tenus par leurs maîtres, ce qui n’est pas facile au milieu d’une telle foule. Dans leur costume noir rehaussé d’un chapeau et d’un foulard rouge, les éleveurs et éleveuses portaient haut les couleurs de l’appellation Fin Gras du Mézenc.
C’est donc d’une bien belle façon que s’est clôturé le ban du Fin Gras ce dimanche à Freycenet. Le président a aussi souligné que cette saison se termine sur une bonne note sur le plan de la commercialisation puisque toutes les bêtes Fin Gras de l’année ont été vendues, soit environ 1100 animaux. D’année en année, l’appellation grandit et les consommateurs plébiscitent cette viande issue de nos montagnes. Déjà, chacun se prépare pour 2019.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,