La Haute-Loire Paysanne 23 octobre 2009 à 14h35 | Par Véronique GRUBER

La Safer, outil indispensable de la profession agricole

L'antenne Haute-Loire de la Safer Auvergne a inauguré ses nouveaux locaux, le 19 octobre, à Vals près le Puy. L'occasion pour le président départemental Yves Jouve et le président Auvergne Christian Liabeuf, de réaffirmer le rôle et les missions de la Safer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Yves Jouve, Christian Liabeuf et Gilbert Allard.
De gauche à droite : Yves Jouve, Christian Liabeuf et Gilbert Allard. - © HLP

Lundi 19 octobre, Yves Jouve, le président de la Safer Auvergne «Haute-Loire» inaugurait les nouveaux locaux de la société situés depuis le 27 juillet dernier dans les bâtiments de la caisse du Crédit Agricole à Vals-prés-le Puy.  
«Depuis la création de la Safer Auvergne en 1963, c’est en 1964 que furent mis en place au Puy-en-Velay, place Michelet, les premiers locaux  de la Safer départementale ; le 31 août 1977, les bureaux ont été transférés à Brives-Charensac dans l’immeuble acheté à une étude de notaires. Et nous voilà aujourd’hui au troisième déménagement dans une partie du bâtiment de la caisse du Crédit Agricole à Vals» a indiqué Chritian Liabeuf, président de la Safer Auvergne.
Ces nouveaux locaux répondent parfaitement aux besoins de la structure et au souhait du président Jouve de rapprocher les bureaux de la Safer des OPA. Une meilleure proximité pour une meilleure communication entre les structures et une plus grande réactivité de la Safer.

Dans le respect des politiques locales

La Safer achète, échange, revend et gère des biens à vocation agricole, forestière ou rurale. Elle assure un rôle d’aménagement dans le respect des politiques locales, en favorisant l’installation d’agriculteurs, en restructurant des exploitations agricoles et des terres ou en réorientant les biens pour la réalisation de projets individuels ou collectifs.
Outil indispensable de la profession agricole, «la Safer maîtrise une part du marché foncier qui se vend pour l’orienter au profit des priorités des politiques publiques (PAD-Projet Agricole Départemental-, projets des collectivités territoriales)» ont expliqué Christian Liabeuf et Gilbert Allard, directeur général de la Safer Auvergne ; «95% du foncier sont orientés vers le PAD. En 2008 en Auvergne, 55% du foncier (soit 2200 ha) ont été orientés pour l’installation par l’intermédiaire d’un outil intéressant mis en place en 1998 sur la demande des JA : le fond de stockage. Ce dernier permet d’attribuer du foncier à des jeunes qui n’ont pas encore terminé leur parcours à l’installation. Depuis 1998, 265 projets (en Auvergne) ont pu acquérir du foncier grâce à cet outil, ce qui représente 5500 ha».
Chaque mois, l’antenne Haute-Loire de la Safer Auvergne réunit un comité technique qui rassemble les syndicats agricoles,  les organisations professionnelles agricoles, le Conseil Général, les associations de maires, des représentants des notaires, de la propriété forestière, et de l’Etat (commissaires DDEA et des services fiscaux) ; le comité examine les dossiers des candidats à l’achat d’une terre ou d’une exploitation et émet un avis sur l’orientation du bien.
La Safer a également une mission d’observation du marché foncier et publie des études annuelles sur les prix des terres, des vignes et des forêts.
«La Safer recueille toutes les déclarations d’intention de vente entre deux acquéreurs sur laquelle la Safer peut intervenir par préemption, dans les deux mois qui suivent la réception des déclarations, après avis des commissaires (DDEA, services fiscaux) et du comité technique» a indiqué Christian Liabeuf.

La Safer maîtrise 25% du marché foncier agricole

Quant au prix de vente du foncier pratiqué par la Safer, Christian Liabeuf tient à préciser que « c’est la profession qui fait son prix puisque nous ne maîtrisons que 25% du marché total (voir encadré ci-contre). De plus, toutes nos acquisitions et rétrocessions doivent obtenir l’avis favorable des commissaires des finances et de la DDEA et doivent respecter les politiques locales ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui