La Haute-Loire Paysanne 12 décembre 2008 à 17h14 | Par Sophie GIRAUD

La plus grande usine de granulés bois est auvergnate

Le groupe industriel EO2 a installé sa première usine de granulés bois dans le Puy de Dôme à St Germain près Herment. C'est la plus grande de France, avec une prévision annuelle de 80 000 tonnes, ce qui correspond au besoin en chauffage de 20 000 maisons de 100 m2.Cette entreprise devrait, à plein régime, employer 25 personnes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La sciure est rentrée sous forme de farine, elle est ensuite pressée, ce qui permet de former les granulés. (© HLP) A équivalence énergétique, le granulé bois est aujourd’hui plus de 50% moins coûteux que le fioul. Les granulés bois EO2 sont produits à partir de sciures de bois de résineux (épicéa et sapin/pin), ce qui leur donne un très bon pouvoir calorifique (5 kWh/ kg).

Plus de 300 personnes, parmi lesquelles de nombreux élus, ont assisté dernièrement à l’inauguration,Saint-Germain-près-Herment, de la première usine de granulés bois du groupe EO2. Groupe industriel fondé en 2006, EO2 est spécialisé dans la valorisation de la biomasse végétale. L’usine auvergnate constitue désormais le plus grand site de production français de granulés bois, avec une prévision annuelle de 80.000 tonnes, ce qui correspond aux besoins en chauffage de 20.000 maisons de 100 m². Huit personnes font aujourd’hui fonctionner l’usine. Lorsque la production tournera à plein régime, 25 emplois à temps plein, devraient être créés. Par ailleurs, des contrats d’approvisionnement sur le long terme ont été signés avec une dizaine de scieries locales. A terme EO2 souhaite ouvrir sept autres usines de ce type sur les grands massifs forestiers français afin de rester au plus près des fournisseurs et de rendre les granulés bois accessibles à l’ensemble des français, quel que soit leur lieu d’habitation. Un site est en cours de construction dans les Landes.

Les atouts du granulé bois

Egalement appelé pellet, le granulé bois est un petit cylindre de sciure compressée. Combustible à la fois économique et écologique, il est destiné à alimenter les poêles et chaudières des particuliers, collectivités et industries.
Il est composé de sciures récupérées qui sont séchées et compactées dans des unités de productions industrielles. Ce combustible présente l’avantage d’avoir un pouvoir calorifique très important. Il peut ainsi être livré par camion souffleur. Les besoins en stockage sont aussi réduits et l’alimentation des chaudières peut être automatisée.
Très utilisé aux Etats-Unis, Allemagne, Italie et dans les pays scandinaves, ce mode de chauffage reste encore peu répandu en France malgré le crédit d’impôt de 50%, mis en place par l’Etat sur l’achat des appareils de chauffage aux granulés bois. Le prix d’achat de ces granulés est environ 50% moins cher que celui du fioul pour une même quantité d’énergie. Il s’agit également d’une énergie neutre en CO2 pour l’environnement.

A chacun son équipement

Poêle, insert ou chaudières, le granulé à bois s’adapte selon le type de chauffage.
Compact, propre et pratique, le poêle à granulés bois est situé dans l’enceinte de l’habitat. Il permet de chauffer une à plusieurs pièces selon l’installation et la puissance choisies. Sa mise en place est simple et nécessite uniquement la présence d’un conduit de cheminée pour permettre l’évacuation des fumées. L’alimentation du poêle se fait manuellement avec des sacs de 15 kg. Les poêles bénéficient d’une autonomie pouvant aller de 2 à 7 jours en fonction de la consommation d’énergie et de la taille du réservoir (de 7 à 100 litres, soit de 4,5 à 65 kg de granulés). Une fois rempli, le poêle fonctionne de façon automatique et permet, tout comme la chaudière, un chauffage programmable au degré près. Les inserts ressemblent à des cheminées.  L’approvisionnement du réservoir, qui peut atteindre une capacité de 15 kg, se fait soit à l’aide d’un entonnoir, soit par le biais d’un tiroir permettant un accès direct au réservoir. L’autonomie de l’insert est de plus de 10 heures. Comme pour une chaudière au fioul, la chaudière à granulés bois est reliée à un silo (cuve) de stockage qui est approvisionné par camion souffleur. Il existe différents types de silos : les silos rigides en béton, bois, plastique et les silos flexibles en tissu antistatique extrêmement résistant. Les silos classiques peuvent stocker de 2 à 7 tonnes de granulés (respectivement 2 m³ et 11 m³). Il est généralement conseillé de prévoir un volume de stockage équivalent à sa consommation annuelle afin de limiter les frais de livraison. Le raccordement entre la chaudière et le silo peut se faire par un système de vis d’alimentation, d’aspiration ou d’extraction. Selon le dispositif choisi, le silo se trouve à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison et plus ou moins loin de la chaudière. Il ne doit pas être à plus de 20 mètres d’un chemin accessible par le camion d’approvisionnement.

NDLR : Vous êtes plusieurs à nous poser des questions suite à la lecture de cet article sur l'entreprise EO2. Par souci d'efficacité et de simplicité, nous vous invitons à prendre directement contact avec l'entreprise. Vous pouvez appeler le 0800 600 888 Numéro Azur (prix d'un appel local).

 

Un investissement de plus de 9 millions d’euros

L’usine EO2 de Saint-Germain-près-Herment représente un investissement global de 9,3 millions d’euros, répartis selon les chiffres suivants : 2,8 millions d’euros pour la construction du bâtiment industriel (Communautés de communes de Sioulet-Chavanon) et 6,5 millions d’euros provenant d’EO2 et comprenant des subventions du Conseil général du Puy-de-Dôme (134.000 €), du Conseil régional d’Auvergne (264.000 €) et de la préfecture d’Auvergne (150.000 €).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui