La Haute-Loire Paysanne 17 avril 2009 à 15h59 | Par S.Marion

La Maison du Fin Gras, à Chaudeyrolles, vient d'être inaugurée

La Maison du Fin Gras du Mézenc a pour ambition de promouvoir l’élevage traditionnel mais aussi toute l’agriculture et ses produits du secteur du Mézenc.Éleveurs et élus des deux départements - Haute-Loire et Ardèche - étaient réunis samedi 11 avril dernier, veille de Pâques, période de consommation de viande de boeuf, pour l’inauguration officielle de cette réalisation, au coeur du petit village de Chaudeyrolles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Miss Velay, Emilie Debard de Chaudeyrolles, coupe le ruban. (© HLP) De nombreux éleveurs et élus… De bien belles bêtes. Un bol de bouillon pour se réchauffer. Vente de viande Fin Gras du Mézenc.

La Maison du Fin Gras du Mézenc, qui a ouvert ses portes au coeur du petit bourg de Chaudeyrolles le 5 mars 2009, a officiellement été inaugurée samedi 11 avril, veille de Pâques. Et cette date n’a pas été choisie au hasard puisque c’est traditionnellement à Pâques que se déguste la viande de bœuf et donc le Fin Gras du Mézenc.
C’est devant un important parterre de politiques des deux régions, Rhône-Alpes et Auvergne, et des deux départements, Ardèche et Haute-Loire, ainsi que de nombreux éleveurs ou habitants de Chaudeyrolles, que le ruban a été coupé.
La présidente de l’Association de gestion et d’animation de la Maison du Fin Gras, Roselyne Rochette de Freycenet Lacuche ne cachait pas sa satisfaction de voir abouti ce projet qui vise à promouvoir le Fin Gras mais aussi tout le territoire du Mézenc Gerbier. Ce lien Fin Gras et territoire sera d’ailleurs repris par l’ensemble des intervenants qui se succèderont au micro à l’occasion de cette inauguration à Chaudeyrolles.

Une vitrine de l’élevage traditionnel

La Maison du Fin Gras située au centre de Chaudeyrolles dans l’ancien foyer de ski de fond, local qui appartient à la Communauté de Communes du Pays du Mézenc, se veut une vitrine de l’élevage traditionnel du secteur du Mézenc, qui a été mis en valeur par l’obtention de l’AOC en 2006. Mais cette maison se veut aussi le reflet des autres productions agricoles que l’on trouve sur le secteur.
Cette maison est installée sur 2 niveaux. Au rez-de-chaussée, c’est l’espace accueil et la boutique. Sandrine Argaud sera là pour renseigner et aider le visiteur pour découvrir cet espace mais aussi tout ce qui a trait au Fin Gras du Mézenc. Dans cette pièce, le visiteur est aussi invité à déguster le Fin Gras du Mézenc. Pendant la saison l’accent sera mis sur les produits dérivés de cette AOC, jambonette de Fin Gras ou chorizo de Fin Gras. De février à juin, Jean Maris Blanc boucher à Freycenet Latour proposera chaque samedi de la viande AOC Fin Gras.
À l’étage, c’est la muséographie qui se décline tout au long de 5 espaces. On débutera la visite par la «légende du Fin Gras» nourries de nombreuses recherches sur le sujet. Cet espace remonte jusqu’à l’époque des moines pour comprendre le développement de l’engraissement hivernal, et plus globalement de cette région.
On s’intéresse ensuite à l’engraissement au foin qui fait toute la spécificité du Fin Gras ; ce foin que le visiteur s’exercera à reconnaître. Et qui dit foin, dit terroir. C’est là qu’on pousse la porte qui ouvre sur le territoire avec ses hommes qui partagent une même passion, l’élevage.
Et enfin, le visiteur est invité à se plonger dans l’ambiance festive qui des temps de rencontre qui jalonnent la saison Fin Gras.

Parcours en extérieur

Pour compléter cette visite, la maison du Fin Gras s’ouvre vers l’extérieur et envoie le visiteur dans le bourg et alentours pour une promenade pédagogique. 8 arrêts lui sont proposés pour s’approcher au plus près du territoire et du travail des éleveurs. Découverte d’une ferme traditionnelle typique du Mézenc, arrêt sur image au temps des fenaisons, plongée dans la diversité floristique des prairies naturelles de cette montagne et sur les ressources en eau, regard sur les toits de lauze… sont autant de «tableaux» expliqués aux gens de passage à Chaudeyrolles.
Notons que le choix de Chaudeyrolles pour implanter cette Maison du Fin Gras est dû à sa situation géographique aux confins des deux départements sur lesquels se découpe la zone d’appellation Fin Gras du Mézenc. Le village est en Haute-Loire mais à quelques centaines de mètres de l’Ardèche. De plus, tous les acteurs étaient unanimes pour vouloir que ce grand projet soit installé dans un petit village pour y amener un regain d’activités. Et c’est tout le mal que l’on souhaite à cette charmante commune au pied du Mézenc…

En pratique

Durée de la visite : environ 1 heure + le parcours extérieur : 1 h pour 2 à 3 km.
Tarif : 4 €/adulte ; 2 € enfants de moins de 12 ans.
Tarifs de groupes, jours et horaires d’ouverture :
Maison du Fin Gras - Le Bourg - Chaudeyrolles (43) Tel : 04 71 56 17 67
Mail : maisondufingras@orange.fr ; Site : aoc-fin-gras-du-mezenc.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui