La Haute-Loire Paysanne 12 novembre 2010 à 15h17 | Par Véronique GRUBER

La CUMA pour développer le salariat en agriculture

Outre l'utilisation du matériel agricole, les CUMA peuvent également intervenir en matière de main d'oeuvre. Tel était le thème de l'assemblée générale de la FDCUMA qui s'est déroulée le 5 novembre à La Chaise Dieu. Stabilité du réseau, forte augmentation des investissements dans les tracteurs et ensileuses, et hausse des chiffres d'affaires, l'activité des CUMA est donc positive.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'activité CUMA s'est maintenue, malgré la crise. (© HLP) Bonne participation des adhérents de CUMA. Alain Boudet président de la FDCUMA.

La fédération départementale des Cuma de Haute-Loire s’est réunie le 5 novembre dernier à La Chaise Dieu à l’occasion de son assemblée générale.
En 2009, le réseau CUMA départemental a fait preuve de stabilité avec aucune création de nouvelle coopérative ni de dissolution de structures existantes. Au cours de l’exercice 2009-2010, les CUMA ont subi l’impact négatif de la crise agricole : «Les baisses significatives des prix des différentes productions et notamment du lait ont eu comme conséquence de reporter certains investissements en 2010» a indiqué Dominique Bertrand, secrétaire de la FDCUMA.
La fédération constate cependant une forte progression des investissements dans les tracteurs (+45%) et les ensileuses automotrices (+175%).

Maintien de l’activité des CUMA malgré la crise

Les CUMA ont pu compter sur des aides à l’investissement, soit 138 168 euros attribuées contre 109 876 euros en 2008. Pour l’exercice suivant, si le Conseil général maintient son enveloppe, le Conseil régional, quant à lui, a restreint considérablement la liste des matériels éligibles en 2009 et a souhaité revenir à un taux d’intervention fixe de 10% ; dans tous les cas, le FEADER cofinance les investissements à hauteur de 10%. Quant aux prêts MTS CUMA, ils sont maintenus pour 2011 mais avec une enveloppe nationale en régression (de 3 à 2,71 millions d’euros).
Si les CUMA ont limité leurs investissements, leur chiffre d’affaire (CA) est en revanche en pleine progression : «en 6 années, l’évolution du CA est de +42% (+4,78% par rapport à 2008). Malgré la crise, l’activité en CUMA s’est donc bien maintenue» fait ressortir le rapport d’activité de la FDCUMA.

Les CUMA et l’emploi

«La place de l’emploi en CUMA» était la thématique que les responsables de la Fédération ont souhaité développer à l’occasion de cette rencontre avec leurs adhérents.
«Nos 130 coopératives ont une activité florissante… Notre fédération pourrait s’en satisfaire et avoir tendance à s’endormir sur ses lauriers. Que nenni, votre conseil d’administration a toujours la perspective d’aller encore de l’avant» a indiqué Alain Boudet dans son rapport moral et d’orientation.
Et la FDCUMA va bel et bien de l’avant en ouvrant le dossier de l’emploi partagé, un autre axe de ses compétences. «On oublie souvent que les CUMA ont pour objet : la mise à disposition pour le compte de leurs adhérents de matériel agricole, de bâtiment, et de main d’oeuvre salariée formée et spécialisée» a rappellé Alain Boudet.
Le décret du 30 juin 2006 a donné encore davantage de marge de manoeuvre aux CUMA en matière  d’emploi : «Ce décret donne le droit aux CUMA de développer une activité de groupement d’employeur, dans la limite de 30% de sa masse salariale» a expliqué Jean Jalat, président de la FDCUMA du Puy-de-Dôme.
Toutefois, pour ce dernier, il n’est pas question de concurrencer les structures déjà en place dans ce domaine (Services de remplacement, Aide Agri 43, ADGEA) mais plutôt de jouer la carte de la complémentarité : «Pour tout ce qui est de l’odre du conjoncturel, c’est du ressort du service de remplacement, en revanche, tout ce qui est d’ordre structurel concerne les groupements d’employeurs et les CUMA. Les CUMA sont donc un moyen de plus pour développer le salariat dans l’agriculture».
Pour faire face à ce besoin  grandissant en main d’oeuvre sur les exploitations agricoles, Alain Boudet a énuméré les différentes solutions qui s’offrent aux exploitants agricoles : «une aide ponctuelle au travers du Service de Remplacement ou d’Aide Agri, une embauche partagée au sein d’un groupement d’employeur à laquelle une CUMA peut adhérer ou un emploi mutualisé au sein de votre CUMA».
Les CUMA ont donc elles aussi leur rôle à jouer en matière d’emploi ; aussi la FDCUMA a proposé d’accompagner les présidents de CUMA  dans leurs choix, les modes de fonctionnement et de facturation.
Conscient que la gestion de main d’oeuvre est généralement plutôt délicate (connaissance de la législation du travail, relation entre salarié et patron…), la FDCUMA prévoit notamment la mise en place de sessions de formation autour de l’emploi afin de relever ce grand défi de demain.
Le témoignage de la CUMA Livradois Forez d’Arlanc qui embauche un salarié permanent à plein temps depuis 1990 et des saisonniers en période de grands travaux a permis d’appréhender les avantages et les inconvénients relatifs à l’embauche de main d’oeuvre par une CUMA.
Cette assemblée générale s’est poursuivie l’après-midi autour d’une présentation de matériels de la CUMA «La Casadéenne» qui rayonne sur la canton de La Chaise Dieu.

Les Cuma en chiffres

• 130 coopératives en activité
• de 4 à plus de 60 adhérents chacune soit 2640 exploitations. 20 adhérents en moyenne.
• 2560 machines (59 tracteurs, 162 faucheuses conditionneuses, 140 épandeurs…)
• Près de 3 millions d’euros d’investissement et 3,2 millions d’euros de chiffre d’affaire soit +42% en 6 ans.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui