La Haute-Loire Paysanne 20 avril 2011 à 14h16 | Par S.Marion

L'arrivée du gazole non routier se prépare

Au 1er mai, les engins mobiles non routiers rouleront au GNR (gazole non routier), un nouveau carburant mis sur le marché français pour répondre aux exigences environnementales qui découlent du protocole de Kyoto. Les tracteurs agricoles ont, eux, un délai supplémentaire jusqu’au 1er novembre 2011, mais il convient néanmoins de se préparer à cet échéance.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au 1er novembre 2011, tous les tracteurs agricoles rouleront au GNR.
Au 1er novembre 2011, tous les tracteurs agricoles rouleront au GNR. - © © Réussir/S.Leitenberger

Depuis le 1er janvier 2011, un nouveau carburant diesel a été mis sur le marché français pour répondre aux exigences environnementales. C’est le gazole non routier (GNR) à faible teneur en souffre. Ce gazole est équivalent au diesel routier pour voitures et camions, mais on lui a rajouté un colorant marqueur rouge afin qu’il bénéficie d’une défiscalisation dans le cadre d’une utilisation spécifique, notamment agricole.
Pour la plupart des engins mobiles non destinés au transport routier de marchandises ou de passagers, l’utilisation de ce nouveau carburant sera obligatoire au 1er mai 2011 comme prévu par l’arrêté ministériel du 10 décembre 2010. Seuls les tracteurs agricoles ou forestiers bénéficient d’un délai supplémentaire, d’un accord de tolérance, jusqu’au 1er novembre 2011.
Cette législation s’inscrit dans le cadre des nouvelles normes environnementales visant à améliorer la qualité de l’air, qui découlent du protocole de Kyoto. Ainsi le carburant consommé dans les moteurs diesel doit limiter les émissions de gaz à effet de serre et particules polluantes. Notons qu’en effet, le transport routier représente 20 % des émissions polluantes.
Les législations actuelles imposent aux pétroliers et constructeurs de concevoir des moteurs plus «propres». De nouvelles technologies sont donc apparues pour atteindre cet objectif. Ainsi, le système d’injection diminue le rejet d’hydrocarbures imbrûlées, le filtre à particules capte les particules polluantes et le SCR (Réduction catalytique Sélective) convertit les oxydes d’azote en vapeurs d’eau. Et toutes ces innovations imposent désormais que le carburant utilisé dans ces moteurs soit également plus respectueux de l’environnement. D’où la création du Gazole non routier.
Ce GNR est donc un nouveau carburant de traction destiné à un usage professionnel sur certains types d’engins définis par l’arrêté ministériel du 10 décembre 2010. Parmi ces engins, on citera les engins de travaux publics, forestiers ou agricoles (voir liste en encadré).
Le GNR pourra être consommé dans les moteurs actuels ou anciens, à condition qu(un nettoyage complet des réservoirs soit effectué pour éliminer toute trace de fioul.

 

Dans La Haute-Loire de cette semaine (vendredi 22 avril) vous trouverez un dossier complet sur le GNR :

  • Un carburant plus "propre"
  • Les contraintes du GNR
  • Une occasion de se mettree aux normes en terme de stockage
  • Le nettoyage des cuves
  • La liste des engins mobiles non routiers qui passe au GNR au 1er mai.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui