La Haute-Loire Paysanne 08 août 2009 à 15h31 | Par Véronique GRUBER

L'agriculture du Mézenc-Meygal s'expose au Monastier le 23 août

Dimanche 23 août, le comité de développement Mézenc-Meygal organise en collaboration avec la mairie du Monastier-sur-Gazeille une manifestation dédiée à l’agriculture du Mézenc-Meygal et ses produits. Laurent Mirmand éleveur au Monastier nous présente l'agriculture de ce secteur et les objectifs de cette grande fête de l'élevage et des savoirs-faire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Laurent Mirmand, éleveur et associé du Gaec de l’Erosion (100 ha de SAU-quota lait de 235 000 L) au Monastier. 
Avec son frère Gérard, Il élève 32 Montbéliardes et leur suite et 24 charolaises et leur suite.
Laurent Mirmand, éleveur et associé du Gaec de l’Erosion (100 ha de SAU-quota lait de 235 000 L) au Monastier. Avec son frère Gérard, Il élève 32 Montbéliardes et leur suite et 24 charolaises et leur suite. - © HLP

Laurent Mirmand, éleveur au Monastier et responsable du pôle animal dans le cadre de cette fête,  a détaillé les différentes productions agricoles de ce secteur.
«Dans les zones de basse altitude (Coubon, St Germain, Lantriac, St Pierre Eynac…), les éleveurs produisent du lait et côté cultures ils font un peu de maïs, céréales et prairies.
Dans les zones médianes en terme d’altitude (Le Monastier, St Julien Chapteuil, Laussonne…), on trouve davantage d’élevage mixte avec une production de lait associée à des vaches allaitantes ou du lait avec des ovins. Dans ce secteur, on trouve des cultures de céréales pour l’alimentation du cheptel, et des prairies.
Enfin dans les parties les plus hautes (Présailles, Les Estables,  Freycenet Lacuche…), les exploitations sont majoritairement spécialisées en vaches allaitantes et n’ont aucune culture ; c’est le royaume de la prairie !».
L’agriculture du secteur Mézenc-Meygal fait preuve d’un certain dynamisme qui s’explique en grande partie par la présence d’une bonne proportion de jeunes éleveurs de moins de 45 ans.
Le 23 août, les éleveurs qui exposeront des animaux au Monastier auront la mission de représenter cette agriculture dynamique très orientée sur l’élevage à l’herbe ; l’herbe étant la ration de base des cheptels.
Ce jour-là, les principales races élevées sur ce secteur du département seront présentes ; toutes les races de bovins allaitants seront au rendez-vous (Charolaise, Aubrac, Limousine, Salers et Blonde d’Aquitaine et des animaux Fin Gras du Mézenc), mais aussi une trentaine de vaches laitières de race Montbéliarde issues d’une douzaine d’élevages qui, elles, participeront à un concours ; quelques tarines seront également en présentation.
Des ovins de races Noire du Velay, BMC et Bizet seront également en expo au côté des caprins et des chevaux lourds.
La filière porcine, des animaux vivants jusqu’au produit transformé, sera également mise en avant.
«A travers cette vitrine de l’élevage, notre objectif est de montrer au grand public ce que l’on produit et nos savoir-faire. Un marché permettra également d’apprécier les produits fermiers issus directement des fermes du Mézenc-Meygal. Cette fête est aussi l’occasion de passer un moment convivial entre éleveurs» explique Laurent Mirmand qui se rendra au Monastier en compagnie de 6 vaches Montbéliardes.

Garder le moral en attendant des jours meilleurs

Mézenc-Meygal «Terre de savoir-faire» permettra de communiquer sur le métier d’éleveur auprès du grand public au moyen d’un film «Passion d’éleveurs» réalisé à partir de témoignages d’éleveurs du Mézenc-Meygal.
Même si le moral des agriculteurs est loin d’être excellent en ce moment, Laurent Mirmand veut absolument positiver et en particulier le 23 août prochain. «Avec la crise du lait, les cours de la viande qui restent bas et la sécheresse qui vient s’ajouter à tout cela, oui, c’est vrai, on peut dire que les temps sont durs pour les agriculteurs de Haute-Loire. Mais il faut garder le moral en attendant des jours meilleurs ; de surcroît je suis plutôt optimiste car je pense  que l’on aura toujours besoin d’agriculteurs dans le secteur».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui