La Haute-Loire Paysanne 12 septembre 2018 à 12h00 | Par Suzanne Marion

L'abondance, fromagère et rustique, bien installée en Margeride

Sébastien Rambaud éleveur à Thoras participera au concours départemental abondance dans le cadre du Comice agricole de Saugues le 16 septembre prochain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sébastien Rambaud et son fils (à gauche) avec l'animateur du syndicat abondances Patrice Monteil et le président Emmanuel Page.
Sébastien Rambaud et son fils (à gauche) avec l'animateur du syndicat abondances Patrice Monteil et le président Emmanuel Page. - © HLP

L'abondance, cette laitière rustique née dans la vallée savoyarde qui porte son nom dans le massif alpin, est particulièrement bien adaptée à nos zones de moyenne montagne. Sébastien Rambaud installé à Thoras est un fervent défenseur de cette race dont les qualités l'ont séduit. Il élève aujourd'hui un troupeau de 45 vaches et leurs génisses de renouvellement, sur une surface de 75 ha presque exclusivement en herbe, qui produisent en moyenne 5 000 litres de lait par an. Le troupeau est en plein développement et l'éleveur espère atteindre une production de 6 000 litres par vache en rythme de croisière.
Un parcellaire morcelé, avec des distances à parcourir pour rejoindre les pâtures et certaines surfaces en herbe que l'ont pourrait qualifier de parcours, justifie le choix de cette race. «Elle s'adapte bien à ce type d'exploitation et valorise mieux les pâtures» souligne l'éleveur. Mais ce n'est pas tout, l'abondance a bien d'autres atouts, comme le précise le président du syndicat de race Emmanuel Page : «Elle a une bonne facilité de naissance, une bonne fécondité. Elle a aussi un très bon développement musculaire et est particulièrement adaptée pour la production de veaux de boucherie...». Le technicien du syndicat de race, Patrice Monteil souligne également la longévité de cette vache qui vient compenser son manque de précocité.

Bonne fromagère
Côté production laitière, si elle est un peu moins bonne productrice que ses 2 cousines qui peuplent les prés altiligériens, «elle affiche d'excellents taux et, ce qui est particulier, des valeurs très rapprochées. En moyenne 38,7 en TB et 33,8 en TP (chiffres Haute-Loire Conseil Élevage) ce qui fait d'elle une très bonne fromagère».
Aujourd'hui, les ateliers de transformation en fromages d'appellation AOP Cantal, St Nectaire et bien évidemment les incontournables Beaufort ou Abondance, sont très intéressés par cette race.
Dommage que les zones AOP n'atteignent pas ou peu la Haute-Loire. Si en Haute-Loire, l'effectif actuellement de 4 600 vaches (950 au Contrôle laitier pour 16 élevages) stagne, en France c'est une race qui progresse. Et pour nos éleveurs qui font de la race pure, c'est une opportunité puisqu'il y a une forte demande de génisses.
C'est évident, Sébastien Rambaud est attaché à ses abondances reconnaissables à leur robe acajou, lunettes et oreilles assorties et, à leur tête blanche. Il sera bien évidemment présent le 16 septembre à Saugues pour le Comice et participera au concours départemental de la race qui devrait rassembler une vingtaine de vaches, avant d'aller peut-être à Cournon présenter des vaches au concours interrégional dans lequel la Haute- Loire occupera 28 places.
Autre grand rendez-vous qui chaque année voit un élevage altiligérien au moins revenir avec un premier prix, c'est le Salon International de l'Agriculture en février à Paris. Peut-être qu'un jour, le mur de l'étable de Sébastien Rambaud décoré d'une frise  de plaques gagnées aux concours départementaux, interrégionaux, ou encore au Sommet de l'Élevage, accueillera une breloque parisienne. C'est tout le mal que nous souhaitons à cet éleveur passionné...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui