La Haute-Loire Paysanne 20 septembre 2012 à 15h20 | Par Véronique GRUBER

Journées allaitantes - Des animaux qui font la fierté de notre agriculture

210 bovins allaitants provenant d’élevages de tout le département ont pris part aux concours et présentations qui se sont déroulés à St Paulien les 15 et 16 septembre, dans le cadre des journées allaitantes. Les 4 grandes races élevées en Haute-Loire étaient à l'honneur, présentées par une quarantaine d'éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les journées allaitantes, un rendez-vous professionnel organisé par la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire en partenariat avec Codélia, le GDS43 et les syndicats de races.
Les journées allaitantes, un rendez-vous professionnel organisé par la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire en partenariat avec Codélia, le GDS43 et les syndicats de races. - © HLP

Les 15 et 16 septembre, la halle du Chomeil de St Paulien accueillait la 2e édition des journées allaitantes, un rendez-vous professionnel de très haut niveau auquel une quarantaine d’élevage de la Haute-Loire participait.
Le programme de ces deux journées était chargé avec 4 concours en races Aubrac, Charolaise, Limousine et Salers.
Soigneusement préparés par les éleveurs, les animaux ont défilé devant le public venu admirer ces beaux spécimens de l’élevage départemental mais ils étaient surtout là pour éblouir leur juge.
Dans chacune des 4 races, un juge extérieur au département avait la lourde tâche de départager les animaux sur des critères spécifiques à chaque race.
Avant chaque passage sur le ring, la pression était palpable dans les rangs des éleveurs ; certains d’entre eux profitaient des dernières minutes pour passer l’ultime petit coup de brosse sur le dos ou sur la queue de leur vache ou taureau.
«Les journées allaitantes sont une vitrine de l’élevage allaitant du département. C’est l’occasion pour les éleveurs de se situer par rapport aux objectifs de la race. C’est aussi un lieu de rencontre et d’échanges entre les éleveurs» explique Michel Chouvier président de l'Établissement Départemental de l'Élevage..
«En Haute-Loire, ajoute-t-il, l’effectif de l’élevage allaitant se maintient contrairement à l’effectif du cheptel national. Ce dernier a en effet perdu 200 000 animaux en 2 ans ! L’élevage allaitant se professionnalise. Et nous constatons aujourd’hui, en présence de ces 210 animaux, que le niveau est élevé».
Au milieu des 4 races en concours, deux animaux de race Ferrandaise accompagnés d’un veau se faisaient admirer ; une occasion d’entrevoir cette race endémique de nos régions de moyenne montagne (du Puy-de-Dôme et de la Haute-Loire) dont les effectifs s’amenuisent.
Les journées allaitantes mettaient également en valeur les filières de qualité développées dans les 4 races allaitantes.
Un thème technique «Les performances du troupeau et leur impact économique» était associé à cet événement. Cette thématique proposée par la Chambre d’Agriculture, Codélia et le GDS43, a permis la mise en lumière de 4 élevages exposants qui  ont obtenu les meilleurs résultats au contrôle de performances (voir en page 05) sur les trois critères suivants : l’intervalle entre vêlages, la mortalité des veaux et la croissance avant sevrage.
Une mise au point technique qui démontre bien que les résultats techniques se traduisent par de bons résultats économiques.
La remise des prix dans chacun des 4 concours s’est déroulée dans la journée du dimanche sous les applaudissements du public.

Retrouvez l'ensemble des résultats de ces concours sur le site de la Chambre d'Agriculture http://www.haute-loire.chambagri.fr/PALMARES-DES-JOURNEES-ALLAITANTES.html

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,