La Haute-Loire Paysanne 24 septembre 2010 à 11h36 | Par S.Marion

Journée de communication sur l'agriculture et son impact

Dimanche 19 septembre, dans le cadre de la journée européenne du patrimoine, la famille Vazeilles a ouvert les portes de son exploitation à Combres sur la commune de St Just près Brioude. Cette initiative a été une réussite avec la participation de plus de 70 personnes. Une très belle manière de faire connaître l'agriculture dans son contexte conjoncturel et son environnement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Original le concours photo à la manière des grands peintres !
Original le concours photo à la manière des grands peintres ! - © HLP

C’était une première et elle est réussie. Sous un beau soleil, la famille Vazeille installée à Combres sur la commune de Vieille-Brioude a reçu plus de 70 personnes sur son exploitation dans le cadre de la Journée européenne du Patrimoine dimanche 19 septembre dernier, et plus particulièrement de l’opération balades “élevages et paysages” initiées par le CNIEL, la CNE et le CIV.
En couple ou en famille, des voisins ou gens de passage sont venus voir l’agriculture dans son environnement et dans sa réalité au quotidien. Christine et Jean-Luc Vazeille, les exploitants, étaient secondés pour ces visites par Hélène Perennou du CNIEL, et pour la partie lecture du paysage par les frères Pierre et Rémi Janin architectes-paysagistes venus de la Loire.

Dialogue en direct

La famille Vazeilles a fait découvrir son exploitation s’appliquant à détailler les étapes de la conduite du troupeau, du respect des normes européennes sur le plan sanitaire et environnemental, des techniques de production… bref de tout ce qui fait le quotidien de l’élevage laitier.
Christelle a suivi la visite avec un groupe d’une trentaine de personnes. Travaillant dans le milieu agricole, elle nous a expliqué son ressenti et celui des autres visiteurs tel qu’elle l’a perçu. Peu habitués à la réalité de cette profession, les visiteurs n’ont pas toujours des questions qui leur viennent spontanément. Mais si des professionnels (notons la présence de Yannick Fialip ou
Philippe Lamat de la FDSEA) ou les exploitants eux-mêmes entrent dans le concret avec des exemples précis, ils suscitent de l’intérêt et c’est là que l’on mesure tout l’impact d’un dialogue en direct. Le public devient alors curieux et avide d’en savoir plus sur le cheminement des produits de la ferme à l’étal du supermarché, sur les cahiers des charges imputés à l’agriculture, sur les normes à respecter… Et les exploitants en terrain connu n’en finissent pas de parler, d’expliquer, de démontrer, de justifier…
Et sur le terrain, lors de la balade, quand les intervenants s’arrêtent sur les paysages, pointant du doigt ce que l’absence d’agriculture pourrait engendrer, ce à l’aide de photos, là encore le public prend pleinement conscience du rôle essentiel de l’agriculture.
Mission accomplie donc pour ces producteurs laitiers de St Just près Brioude. Le message est passé. Cette opération qui s’est déroulée sur 15 exploitations en France, mérite d’être mise en avant.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui