La Haute-Loire Paysanne 09 décembre 2010 à 16h07 | Par Thierry MICHEL

Jean Michel Lemétayer laisse sa place à la présidence de la FNSEA

Ce n'est pas une surprise, mais c'est maintenant officiel, Jean-Michel Lemétayer quitte la présidence de la FNSEA le 16 décembre prochain à l'occasion d'un conseil d'administration. Ce n'est pas une démission, c'est une "décision personnelle mûrement réfléchie" affirme-t-il. A sa succession sont pessentis deux ténors de la grande maison, Dominique Barrau éleveur dans l'Aveyron aujourd'hui secrétaire général, ou Xavier Belin céréalier dans le Loiret et premier vice-président. Réponse dans une semaine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean Michel Lemétayer était président de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire depuis 2001.
Il quittera cette place le 16 décembre 2010.
Jean Michel Lemétayer était président de la FNSEA, le syndicat agricole majoritaire depuis 2001. Il quittera cette place le 16 décembre 2010. - © Réussir

«J’ai décidé, depuis plusieurs semaines déjà, de passer la main avant Noël. Le jeudi 16 décembre, il y aura un nouveau président à la tête de la FNSEA » a expliqué Jean Michel Lemétayer, l’actuel président de la FNSEA, sur Europe 1 le 7 décembre 2010. Ce 16 décembre, se tiendra donc un conseil d’administration de la fédération nationale qui aura pour tâche de nommer un nouveau président. Dans cet entretien accordé dans le cadre de l’émission de Jean Pierre Elkabbach, Jean Michel Lemétayer a évoqué deux candidats pour lui succéder : Dominique Barrau, actuel secrétaire général de la FNSEA et éleveur dans l’Aveyron, et Xavier Beulin, actuel premier vice-président de la FNSEA et céréalier dans le Loiret. Pour le moment, « il y a un débat en interne. J’espère que la semaine prochaine, il n’y aura qu’un seul candidat à la présidence. Il y a déjà des discussions, j’ai vu les deux intéressés, je souhaite qu’ils se mettent d’accord, qu’il y ait une équipe » a indiqué Jean Michel Lemétayer. Le quotidien économique Les Echos parie lui sur un tandem associant les deux hommes précités.
Jean Michel Lemétayer a indiqué qu’il avait écrit à tous les présidents de FDSEA, de FRSEA et aux présidents des fédérations spécialisées pour leur annoncer ce départ. Il a aussi insisté sur le fait que ce n’était pas une démission, que rien ni personne ne le poussaient à partir. « C’est une décision mûrement réfléchie, une décision personnelle, une décision qui m’appartient » a-t-il affirmé. Il a ensuite précisé que la date retenue pour partir devait permettre à « à la personne qui me succèdera de pouvoir prendre ses marques ».

Sans surprise
En faisant cette annonce début décembre, Jean Michel Lemétayer ne fait qu’anticiper, au niveau calendaire, une décision qui était connue de longue date. En effet, dès le Congrès de Nantes (Loire Atlantique) en 2008, il avait dit qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat, alors qu’il venait d’être réélu pour la troisième fois à la tête du syndicat agricole majoritaire. Il était donc prévu que l’homme quitte ses fonctions au prochain congrès électif, celui de Saint Malo (Ille et Vilaine) en mars 2011, date à laquelle le conseil d’administration de la FNSEA sera renouvelé. Cette année même, avant l’été, il avait déjà envisagé de quitter son poste avant le congrès.
Jean Michel Lemétayer, né le 2 juin 1951, avait été élu en mai 2001 à la tête de la FNSEA et avait pris la succession de Luc Guyau, après avoir été président de la FNPL depuis 1995. Il aura donc passé dix ans à la tête de la FNSEA. Breton d’Ille et Vilaine et producteur de lait, il avait débuté en co-exploitation avec ses parents en 1977 avant de travailler en GAEC à partir de 1982. En 1987, il fait partie de l’équipe qui fonde le Space. Ayant exercé la présidence du Copa (union de syndicats d’exploitants agricoles au niveau européen) de 2007 à 2009, il a été élu vice-président, en France, du Conseil économique, social et environnemental (CESE) en novembre 2010. Il est également président de Sopexa depuis juin 2009.
« Ce n’est pas une retraite. J’ai envie de continuer de me battre et servir le monde paysan. La bataille ne s’arrêtera jamais » a conclu Jean Michel Lemétayer à l’issue de l’émission radiophonique.

Paru le 7 décembre
Paru le 7 décembre - © Réussir

Confidences d'un leader paysan

« Thiébault Dromard, entretiens avec Jean Michel Lemétayer. Confidences d’un leader paysan. Une vie de combat syndical » est le livre testament qui restera et qui permettra de mieux découvrir Jean Michel Lemétayer, après son départ de la tête de la FNSEA le 16 décembre 2010.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui