La Haute-Loire Paysanne 11 juin 2014 à 15h17 | Par Véronique GRUBER

Innov’Action - Innover pour améliorer ses conditions de travail et être davantage performant

Des innovations pour améliorer le travail des éleveurs au quotidien tout en restant performants économiquement, tel était le programme de la journée du 6 juin à St Géron.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les groupes d’agriculteurs ont visité le Gaec des Rosiers durant toute la journée du 6 juin.
Les groupes d’agriculteurs ont visité le Gaec des Rosiers durant toute la journée du 6 juin. - © HLP

Vendredi 6 juin, la Chambre d’Agriculture de Haute-Loire organisait une journée Innov’Action sur les terres du Gaec des Rosiers, à Saint Géron. Durant toute la journée les agriculteurs venus des quatre coins du département ont découvert toute une panoplie d’innovations dont la plupart sont installées sur cette ferme qui ouvrait ses portes pour l’occasion. Les 4 associés du Gaec des Rosiers (la famille Roche) ont récemment investi dans un bâtiment neuf pour loger leurs vaches laitières (130 vaches) ; c’est à l’occasion de ce projet qu’ils se sont tournés vers des équipements et systèmes innovants sur les conseils de la Chambre d’Agriculture.
La journée se structurait autour de 7 ateliers animés par les conseillers de la Chambre d’Agriculture.
Démarrons par l’atelier bâtiment ; Didier Chazalon a détaillé les nombreux atouts de ce bâtiment laitier de 147 places en bois (80mx20m, stabulation 3 rangées de logettes) : «Il s’agit d’un bâtiment fonctionnel et automatisé. La traite est robotisée (via deux robots avec porte de tri), le raclage est mécanique (un racleur à chaîne se met en action toutes les 2 heures). Le bâtiment est ventilé par des filets brise vent commandés par sonde de température et anémomètre ; ces filets se referment automatiquement par temps de pluie. Enfin grâce à un éclairage zénithal, le bâtiment est très lumineux». Les Roche ont également installé un pré-refroidisseur de lait, qui leur permet de réaliser des économies d’énergie et de réchauffer l’eau des abreuvoirs, ainsi qu’un distributeur automatique de lait pour les veaux. Autre innovation, la technique de l’égouttage du fumier raclé qui permet d’aboutir à un fumier épandable dans de bonnes conditions.
Le bien-être des animaux est une donnée qui a également été prise en compte par ces éleveurs avec l’installation d’une brosse rotative et de matelas pour les vaches. Notons que l’accès à la stabulation se fait par des portes sectionnelles télécommandées ; un détail qui facilite la vie des exploitants au quotidien !
Mais l’innovation a aussi un coût puisque ce bâtiment équipé de ses 2 robots et du système de raclage ont induit un investissement total de 736 000 euros, en sachant que les associés ont effectué eux-mêmes une partie des travaux (terrassement, maçonnerie).

(...) Découvrez la suite de l'article dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 13 juin.

Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui