MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir La Haute Loire Paysanne quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique
La Haute-Loire Paysanne 18 mars 2020 à 09h00 | Par Chambre d'agriculture Haute-Loire

Info Prairie N°5 du 17 mars

Les cumuls de températures sont importants, digne d'un printemps précoce.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Info Prairie du 15 mars.
Info Prairie du 15 mars. - © Chambre d'agriculture

1- Cumul des températures au 15 mars 2020 (consultez le tableau)

Les cumuls de températures sont importants, digne d’un printemps précoce, similaire à mars 2019

Les précipitations restent déficitaires pour ce mois de mars et ce depuis le début d’année.

2- Cumuls de températures et stades repères pour le pâturage et les épandages (voir tableau)

 

3- Conseils (voir tableau)

En plaine, en dessous de 600 m, le cumul de température au 15 mars est de 339 °C à Fontannes. Tous les troupeaux doivent être au pâturage pour optimiser la qualité de l’herbe au printemps, soit dans des parcelles en déprimage pour une récolte tardivement en foin, soit  dans les parcelles entrant dans les surfaces destinées au pâturage du printemps.

Pour faire du foin, c’est le moment d’effectuer l’apport d’azote, autour des 350 °C (30- 40  unités d’azote / ha).

En demi-montagne, entre 600 et 850 m, le cumul de température au 15 mars est entre 240 °C à Chaspuzac et 287 °C à Monistrol s/ Loire : la mise à l’herbe des Vaches Laitières est à envisager ou poursuivre. Les conditions sont propices.

Les apports d’azote sur les fauches précoces (ensilage) doivent se terminer.

Sur les plateaux et montagnes : les apports des fumiers de ferme doivent être terminés et les premiers apports d’azote en complément des épandages d’effluents d’élevage peuvent débuter sur les surfaces destinées aux ensilages. Les épandages organiques sont à poursuivre sur les parcelles destinées pour une fauche en foin.

 

Céréales :

-        Les premiers apports d’azote sur céréales doivent se terminer en zone de demi-montagne et de montagne, quelle que soit l’altitude.

 

-        En zone de plaine, le stade repère épi 1 cm approche et donc le second apport azoté, dit l’apport principal, est à prévoir. C’est à ce stade que les besoins des céréales démarrent significativement.

 

-        Pour plus de détail sur les cultures, les doses d’apport et le choix des formules minérales azotées, consulter les Bulletins Techniques Céréales Montagnes mis en ligne sur notre site Chambre d’Agriculture Haute Loire, rubrique « cultures ».

 

Pour consulter les informations :

 

** BULLETIN CEREALES MONTAGNE

https://extranet-haute-loire.chambres-agriculture.fr/cultures/grandes-cultures/association-cereales-montagne/

** BULLETIN INFO PRAIRIE ET MAÏS

https://extranet-haute-loire.chambres-agriculture.fr/cultures/fourrages/conduite-des-surfaces-fourrageres/info-prairie/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui