La Haute-Loire Paysanne 28 janvier 2015 à 08h00 | Par CATHERINE BONY

INDUSTRIE : Le câblier auvergnat Omerin illustre le développement économique solidaire

Avec l’acquisition de la société altiligérienne Union Plastic, le groupe Omerin diversifie ses activités et offre des perspectives de développement à cette entreprise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le groupe câblier auvergnat Omerin compte 9 sites de production dont 7 en France (Puy-de-Dôme, Loire, Haute-Loire, Rhône) et 2 à l’étranger.
Le groupe câblier auvergnat Omerin compte 9 sites de production dont 7 en France (Puy-de-Dôme, Loire, Haute-Loire, Rhône) et 2 à l’étranger. - © CATHERINE BONY

Créée en 1959 par Michel Omerin, alors tresseur de fils à Ambert, l’entreprise Omerin s’est progressivement spécialisée dans la conception et la fabrication de câbles électriques résistants à des conditions extrêmes (très basses et très hautes températures). Ces câbles sont utilisés dans différents secteurs d’activités : bâtiment, ferroviaire, centrales, protection contre l’incendie…

D’Ambert à Singapour…
Aujourd’hui le groupe Omerin présidé par Xavier Omerin, le fils de Michel, occupe une position de leader sur des marchés de niche à l’échelle nationale, européenne et mondiale. Il est ainsi le premier fabricant mondial de fils de câbles isolés en silicone, le premier tresseur européen de fil de verre, le 1er fabricant français de câbles de sécurité incendie.
Pour assurer les besoins de ses clients et en conquérir de nouveaux, le groupe Omerin dispose de 9 sites de production dont 7 en France (Puy-de-dôme, Loire, Haute-Loire, Rhône) et 2 à l’étranger, et emploie 850 personnes. La croissance de la société s’appuie sur des filiales de «business development» implantées à l’étranger (Angleterre, Allemagne, Singapour, Pologne, États-Unis, Chine, Inde, Brésil, Argentine). Elles permettent d’assurer une proximité avec les clients et de concevoir des produits répondant à leurs attentes spécifiques. La réussite de cette stratégie se traduit concrètement par un chiffre d’affaires de 155 M€ en 2014 dont 45% réalisés à l’export.


Achat d’Union Plastic
L’acquisition par le groupe Omerin le 6 janvier 2015 de la société Union Plastic, implantée à Saint-Didier en Velay en Haute-Loire et spécialisée dans la production d’emballages pharmaceutiques en matières plastiques, s’inscrit dans une logique de diversification de ses activités.
Elle est aussi l’expression d’une forme de solidarité économique régionale. En effet, en tant que membre du Conseil de Surveillance d’Union Plastic, Xavier Omerin connaissait précisément les problématiques de l’entreprise : une société disposant de compétences et d’équipements technologiques pointus mais limitée dans son développement à l’export. L’intégration d’Omerin lui permet de s’appuyer sur l’expertise du groupe à l’international et sa force de vente, elle constitue un gage de réussite pour conquérir de nouveaux marchés.
Le rayonnement international du groupe Omerin, assis sur un savoir-faire local, a été rendu possible grâce aux hommes et aux femmes qui s’impliquent au quotidien dans l’entreprise. La culture de ce groupe, basée sur la confiance, l’innovation et le dépassement de soi, a en effet permis aux collaborateurs d’exprimer tout leur potentiel au bénéfice de l’entreprise.


CATHERINE BONY

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui