La Haute-Loire Paysanne 22 juillet 2011 à 17h15 | Par Véronique GRUBER

Haute-Loire Conseil Élevage - Le Syndicat de Contrôle Laitier prend un nouveau nom

Bernard Chalendard, président du Syndicat de Contrôle Laitier de Haute-Loire explique le nouveau nom du Syndicat et ses nouvelles orientations dans la continuité du service apporté aux éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un nouveau logo décliné de celui de la fédération nationale «France Conseil Elevage» auquel adhère l’organisme départemental.
Un nouveau logo décliné de celui de la fédération nationale «France Conseil Elevage» auquel adhère l’organisme départemental. - © HLP
Le 25 mars dernier, le syndicat de Contrôle Laitier de Haute-Loire a pris la décision de changer de nom. «Haute-Loire Conseil Elevage», CEL 43 en version sigle, telle est la nouvelle dénomination de cet organisme professionnel qui a souhaité décliner au niveau départemental le nouveau nom de la fédération nationale devenu «France Conseil Elevage» il y a un an.
«Le mot «contrôle» contenu dans notre ancienne dénomination ne correspondait plus à la réalité de notre métier de collecteur de données. Le changement de dénomination du métier de nos techniciens (contrôleurs laitiers devenus des conseillers en élevage lait) il y a 10 ans amorçait cette évolution» explique Bernard Chalendard, président de Haute-Loire Conseil Elevage.
Le nouveau logo (voir ci-contre) s’accompagne d’un slogan auquel Bernard Chalendard se montre très attaché car il résume parfaitement bien l’activité de son organisme: «Donner du sens à la mesure». «Nous ne sommes pas un organisme de contrôle dans les exploitations. Nous collectons des données en vue de les utiliser pour créer de la valeur, contribuer ainsi à l’amélioration génétique et à l’évolution des cheptels des exploitations» ajoute le président.
Si le syndicat change de nom et de logo, ses missions restent les mêmes.

Collecte de données et conseil en élevage
«Notre première mission est la collecte de données dans les exploitations, le contrôle de performances des vaches laitières, des chèvres et des ovins lait. Sur le lait, nous mesurons son poids, le TB, le TP, les cellules et nous enregistrons les mammites» explique Bernard Chalendard.
«Notre deuxième grande mission est le conseil en élevage, reprend-il. Nous apportons des conseils personnalisés à chaque éleveur en fonction de la conduite de son exploitation et de ses souhaits (alimentation, génétique, qualité du lait, pâturage, économique…). Le conseil induit de 6 à 11 visites par an dans les exploitations adhérentes».
Les métiers de Haute-Loire Conseil Elevage évoluent sous l’effet de la forte avancée de la génomique et de la modernisation de ses outils de travail.

Nos métiers évoluent
«La génomique nous amène à réfléchir et à appréhender notre métier différemment. Ces énormes progrès dans la sélection génétique vont demander de collecter de nouvelles données  que la génomique nous permettra de valoriser» souligne le président.
Le développement de l’électronique et de l’informatique transforment les outils de travail de cet organisme désormais doté d’analyseurs de lait plus performants. «Concernant la collecte des données, nous travaillons à présent sur les outils de demain. La liste de pesée électronique sera par exemple bientôt à l’essai en Haute-Loire» explique Daniel Teissier, directeur de Haute-Loire Conseil Elevage et du Service Développement et Animation des Filières à la Chambre d’Agriculture.
En matière de conseil, Daniel Teissier note également des évolutions : «Nous spécialisons nos conseillers dans des domaines bien spécifiques (en alimentation, sur la qualité du lait, en agriculture biologique…)  en vue de répondre encore mieux aux attentes des éleveurs».
Bernard Chalendard a rappelé la finalité de la mission de conseil de son organisme : «La finalité du travail du tandem conseiller-éleveur est plus que jamais l’économique. Nous oeuvrons pour accroître la performance économique des exploitations et pour atteindre cet objectif, nous travaillons sur la technique».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui