La Haute-Loire Paysanne 12 mars 2014 à 08h00 | Par DR JESSICA EBLE, GDS 63

GDS 43 - Éleveurs ovins : attention, la gale est de retour !

Depuis plusieurs semaines, une recrudescence de gale ovine a été constatée en Auvergne, y compris dans les grands troupeaux professionnels, par plusieurs éleveurs, vétérinaires, techniciens et tondeurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La gale est une maladie très contagieuse qui provoque un phénomène de grattage très intense chez les ovins.
La gale est une maladie très contagieuse qui provoque un phénomène de grattage très intense chez les ovins. - © Voir photos

L'article entier est à découvrir dans la Haute-Loire Paysanne du vendredi 14 mars 2014.

 


L
a gale psoroptique (gale du corps) etait une maladie a declaration obligatoire jusqu’en fevrier 1995. En effet, la gale est la maladie epidemique par excellence, il suffit d’une brebis galeuse pour infester l’ensemble du troupeau ! Le caractere relativement imprevisible de la periode d’incubation, de l’evolution et des manifestations de cette parasitose en fait une maladie intrigante et complexe, difficile a maitriser. Lorsqu’on parle communement de gale, il s’agit de la gale psoroptique, aussi appelee gale du corps. Cette maladie mene a une forte agitation des animaux, responsable d’une baisse de la consommation et de conversion alimentaire, d’ou une perte de poids chez les adultes infestes ou un retard de croissance chez les plus jeunes. Une augmentation des troubles metaboliques et des avortements est egalement associee a cette maladie, tout comme une chute de la production laitiere.

Deux autres prejudices importants de la gale du corps sont la depreciation des carcasses suite a la presence d’abces sous-cutanes dus aux surinfections et la devalorisation des peaux.

(...)

 

DR JESSICA EBLE, GDS 63

Pour une bonne efficacité de la Cydectine LA 2%, il est important de réaliser l’injection en sous-cutanée à la base de l’oreille
Pour une bonne efficacité de la Cydectine LA 2%, il est important de réaliser l’injection en sous-cutanée à la base de l’oreille - © F.Personne

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes