La Haute-Loire Paysanne 16 juillet 2014 à 08h00 | Par Véronique GRUBER

Forêt : le morcellement se poursuit sur les grandes propriétés forestières

La revue Agreste Auvergne analyse la structure de la forêt privée de notre région. Verdict : un morcellement qui s’accentue et un potentiel de production encore sous-valorisé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les propriétaires forestiers auvergnats restent très attachés à leur forêt.
Les propriétaires forestiers auvergnats restent très attachés à leur forêt. - © HLP

Le territoire de l'Auvergne est couvert par plus de 700 000 ha de forêt détenus à plus de 80 % par des propriétaires privés. L'Auvergne se situe à la 4e place des régions métropolitaines avec 74 000 propriétaires de plus d'1 ha derrière l’Aquitaine, Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées.
L’importance de la forêt privée mérite que l’on s’y intéresse d’un peu plus près. Dans son numéro de juin 2014 (N°131), Agreste Auvergne révèle les résultats d’une enquête conduite sur la structure de la forêt privée en 2012.
Notre région se caractérise par la profusion des petites propriétés. Alors que la surface moyenne des propriétés de moins de 25 ha reste stable à
4,6 ha, la surface des grandes propriétés diminue. Quant aux très grandes propriétés (plus de 100 ha), elles disparaissent peu à peu au profit principalement des propriétés de
taille intermédiaire (10 à 25 ha).
Les petites propriétés sont toujours très nombreuses puisque près de 90 % d’entre elles font moins de 10 ha.

Morcellement accéléré des grandes propriétés
Le morcellement s'accentue en Auvergne. La surface moyenne par îlot * a diminué depuis 1999 (1,1 ha) et dans le même temps, le nombre moyen d’îlots par propriétaire a augmenté (5,3).
Dans notre région, la tendance est plutôt au morcellement des grandes propriétés ; les propriétés de plus de 25 ha se divisent en 12,4 îlots de 3,8 ha contre 5,3 îlots de 10 ha en 1999. Le morcellement des petites propriétés auvergnates reste sensiblement le même qu'en 1999.
Les propriétaires de plus de 25 ha de forêt s’investissent bien plus qu’auparavant dans la gestion sylvicole de leurs parcelles. Ils sont 63 % à assurer eux-mêmes cette gestion et ce taux atteint plus de 90 % pour les propriétaires de plus de 25 ha.

Les propriétaires forestiers majoritairement ruraux
L’enquête révèle l’attachement profond des propriétaires forestiers auvergnats à leur forêt. Pourtant ils rendent assez peu visite à leur forêt puisque 21 % d’entre eux avouent ne jamais s’y rendre ! Pour les autres, le temps moyen passé annuellement sur leurs parcelles est de 16 jours, moitié moins que la moyenne française.
Quant au profil des propriétaires, ils sont pour la plupart (un propriétaire sur deux) des retraités et des hommes.  Enfin, plus des deux tiers ont exercé ou exercent une activité professionnelle en tant qu'employé ou sont issus du monde agricole. Notons que parmi les propriétaires de plus de 100 ha, plus de 30 % ont été des patrons de l'industrie et du commerce ou exercent une profession libérale.
Les propriétaires forestiers sont des ruraux. Plus de 60 % des propriétaires résident dans une commune rurale (moins de 2 000 habitants) et possèdent, en moyenne, 5,8 ha. Ils sont à peine plus de 10 % à résider dans une ville de plus de 100 000 habitants ou hors de France.
Seulement un propriétaire sur dix adhère à un organisme professionnel ou de gestion en commun ; cette proportion est multipliée par quatre pour les propriétaires de plus de 25 ha.
Selon Agreste, la taille de la propriété influence la façon d'acheter mais également de vendre. Seuls les propriétaires de plus de 25 ha réalisent des échanges. A contrario, les acquisitions, cessions par donation ou héritages s’opèrent chez les propriétaires de moins de 25 ha.


Véronique Gruber, d’après Agreste Auvergne

* : Ensemble de parcelles contiguës appartenant à un même propriétaire

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui