La Haute-Loire Paysanne 20 février 2009 à 14h36 | Par S.Marion

Fonds d'allègement des charges : 300 000 € d'enveloppe complémentaire

Laurent Wauquiez a annoncé vendredi dernier, une enveloppe complémentaire, pour la Haute-Loire, de 300 000 euros sur le fonds d'allègement des charges pour faire face aux difficultés des exploitations agricoles. La profession aavit alerté le ministre, les parlementaire, l'administration ainsi que Michel Barnier lors de sa visite en janvier, sur la trop faible enveloppe initiale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Laurent Wauquiez et le Préfet Richard Didier.
Laurent Wauquiez et le Préfet Richard Didier. - © HLP

Une dotation complémentaire de 300 000 euros de Fonds d’Allègement des Charges a été octroyée à la Haute-Loire. Cette information nous a été communiquée par Laurent Wauquiez qui avait sollicité sur ce point le Ministre de l’Agriculture Michel Barnier à l’occasion de la réunion de travail à Bercy le mardi 10 février, lequel lui a répondu deux jours plus tard.
Laurent Wauquiez explique, que c’est la profession - le syndicalisme et la Chambre d’Agriculture - qui l’a alerté sur l’insuffisance de l’enveloppe allouée au département dans le cadre des mesures d’urgence décidées lors de la conférence sur la situation économique de l’agriculture le 12 novembre 2008, compte tenu de la situation très difficile de nombre d’exploitations.
Le ministre altiligérien souligne que «Michel Barnier a vraiment joué le jeu» et que cette dotation supplémentaire est le résultat d’une démarche conduite avec la profession.
Le déplacement de Michel Barnier en Haute-Loire, avec notamment deux temps fort pour l’agriculture - la rencontre avec les responsables professionnels départementaux, et la confrontation avec la réalité de l’agriculture de montagne lors de la visite sur une exploitation ovine sur le canton du Monastier - n’a-t-il pas également servi la cause de notre département ?
Laurent Wauquiez conclut en précisant que le Plan de relance économique (voir ci-contre) s’adresse aussi à l’agriculture.

La pression a payé

"Je suis très content de voir cette demande aboutir avec une enveloppe supplémentaire de 300 000 euros.
Lors de la réunion du groupe de travail chargé de l’attribution de l’enveloppe financière allouée au département dans le cadre du Fonds d’Allègement des Charges, la profession a parlé d’une seule voix. Elle s’est opposé aux premières propositions de l’administration, et a demandé, via le Préfet, une enveloppe supplémentaire pour faire face à l’impossibilité de prise en charge de certains dossiers notamment les récents investisseurs et certains éleveurs porcins.
Cette demande est tout à fait légitime au vu des enveloppes des départements limitrophes et de la situation exceptionnelle en terme de baisse de revenu, que traversent toutes les filières animales, ovins, porcs, lapins, bovins viande…
Les responsables professionnels ont par ailleurs fait pression auprès des élus pour porter cette revendication, et ont largement insisté auprès du Ministre Michel Barnier lorsqu’il est venu en Haute-Loire le 16 janvier dernier.
Cette enveloppe supplémentaire est bien le fruit de notre mobilisation et de notre ténacité".
Gilbert Guignand - Président de la FDSEA

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui