La Haute-Loire Paysanne 20 février 2019 à 16h00 | Par Suzanne MARION

Florian et son taureau charolais au SIMAGENA

Première participation au Salon de la génétique bovine européenne pour un élevage de la Besseyre Saint Mary.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Orfèvre et son jeune éleveur Florian Chambon seront la semaine prochaine sur la grande scène de la génétique bovine européenne.
Orfèvre et son jeune éleveur Florian Chambon seront la semaine prochaine sur la grande scène de la génétique bovine européenne. - © F.C.

La Haute-Loire sera, cette année encore, bien représentée au Salon International de l'Agriculture avec l'élite de son élevage et de ses productions. Mais, et c'est plus rare, un éleveur altiligérien va présenter un de ses protégés au SIMAGENA, le Salon de la génétique bovine européenne, à Villepinte.
C'est avec son taureau charolais Orfèvre que Florian Chambon associé du Gaec Chambon-Paulet de la Besseyre Saint Mary, au lieu-dit Pompeyrin, monte à Paris. Installé depuis moins d'un an, ce jeune éleveur est un passionné de génétique, et avec Orfèvre, il va vivre là un premier et grand rêve, puisque c'est sa première participation à ce concours européen.
Affichant un fort développement musculaire et de bonnes qualités au vu des critères de la race, ce taureau va concourir dans la section «taureaux à fort développement musculaire». Ce jeune mâle ne monte pas au SIMAGENA par hasard ; il s'est en effet déjà illustré sur un podium au moins, remportant le Trophée Viande au concours de Charolles en Saône-et-Loire, en novembre dernier. Mais à Paris, il va se confronter à l'élite de la race et ce dans la sphère européenne. Ce concours comporte différentes categories d'animaux mâles et femelles cornus et génétiquement sans cornes.
Florian ne cache pas sa fierté et fera tout pour mettre en avant les qualités d'Orfèvre et faire connaître son élevage afin de vendre des reproducteurs.
«Le SIMAGENA, seul salon professionnel en France qui intègre le machinisme et l'élevage, est devenu le point de référence pour les entreprises françaises qui s'occupent de sélection génétique et d'export de reproducteurs» peut-on lire sur le site du SIMA. Toutes les races laitières et à viande ont leur place dans ce Salon, et les présentations des animaux sur le ring sont très professionnelles et orientées business.
Le jeune éleveur s'est ouvert la route vers la reconnaissance d'un travail sérieux sur son troupeau charolais. Souhaitons bonne chance à Florian et Orfèvre...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui