La Haute-Loire Paysanne 08 mars 2017 à 08h00 | Par Actuagri

FINANCEMENT DE L’INSTALLATION : Nouveau partenariat entre le Crédit Agricole et Jeunes agriculteurs

À l’occasion du Salon de l’Agriculture, le Crédit Agricole et Jeunes Agriculteurs ont signé la convention d’un nouveau dispositif de financement pour les jeunes installés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Crédit Agricole -la banque d’installation de huit agriculteurs sur dix- vient de signer avec JA, un nouveau dis- positif d’accompagnement personnalisé des jeunes agriculteurs.
Le Crédit Agricole -la banque d’installation de huit agriculteurs sur dix- vient de signer avec JA, un nouveau dis- positif d’accompagnement personnalisé des jeunes agriculteurs. - © ACTUAGRI

«Nous avons la conviction que l’agriculture a de l’avenir», affirme Dominique Lefebvre, president de la Federation nationale du Credit Agricole (FNCA). Cette ambition est sans aucun doute le moteur qui a permis la naissance d’un nouveau dispositif d’accompagnement personnalise pour les Jeunes Agriculteurs.

Et ce, a partir d’un constat simple : les installations aidees sont plus ambitieuses puisqu’elles representent un montant moyen de 199 000 euros, quand les installations non aidees coutent en moyenne 110 000 euros.
A cela s’ajoutent des chiffres optimistes avec des revenus en progres : «
Aujourd’hui, nous sommes majoritairement sur des exploitations de 200 000 euros de chiffre d’affaires» annonce Christophe Roubin, directeur de l’agriculture au Credit Agricole, tandis que la majorite des exploitants plafonnaient a moins de 100 000

euros de chiffre d’affaires en 2011-2012.
L’enquete, qui s’appuie sur les donnees MSA collectees entre mars et avril 2016, revele aussi que les agriculteurs recemment installes sont resolument tournes vers le digital puisque 72 % d’entre eux disposent d’un smartphone ou d’une tablette. Enfin, 28 % de ces nouveaux installes

declarent s’orienter vers une activite de diversification dont «la vente directe est l’element le plus pregnant», indique Christophe Roubin.

Pret a echeances modulables


et services specifiques
Etant la banque d’installation de huit agriculteurs sur dix, le Credit Agricole se devait de propo- ser une formule adaptee a ces derniers. «Il y a des aides mais il y a aussi un partenariat humain», c’est la raison qui a amene Jeremy Decerle a s’unir a cette banque. Une union qui s’est encore un peu plus ancree en signant ce nouveau projet com- mun. Tout est parti d’une remise en question formulee par Christophe Roubin : «Comment pou- vons-nous reinventer notre accompagnement des Jeunes Agriculteurs ?».

La reponse tient en quatre poles : une souplesse du financement permettant d‘avancer 80 % de la dotation des Jeunes Agriculteurs (DJA), des services comme un pack de telesurveillance, une offre assurantielle incitative et un cadre national, susceptible d’etre bonifie par chaque caisse regionale. En decoule une couverture globale des besoins specifiques aux jeunes agriculteurs, avec notamment un pret avec des echeances modulables de plus ou moins 50 %, mais egalement 30 a 50% de reductions sur les tarifications standards ou encore des offres attractives sur les assurances, afin d’etre «presents au moment ou ça va et au moment ou ça va moins bien», indique le president du Credit Agricole.

ACTUAGRI

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,