La Haute-Loire Paysanne 01 mai 2009 à 15h56 | Par S.Marion

FDSEA : une nouvelle organisation du bureau pour une meilleure efficacité

La FDSEAa élu il y a quelques jours un nouveau bureau. Ce vendredi 24 avril, le président Gilbert Guignand a réuni son équipe pour redéfinir, sur la base du rapport d’orientation présenté à l’occasion du Congrès 2009, une organisation reposant sur une redistribution des dossiers à suivre.Chacun des 12 membres du bureau a maintenant sa feuille de route avec des missions clairement définies.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gilbert Guignand redéfinit les missions de chacun.
Gilbert Guignand redéfinit les missions de chacun. - © HLP

Le nouveau bureau de la Fédération départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles s’est mis au travail à peine son élection entérinée. Vendredi dernier, Gilbert Guignand avait réuni tout le bureau avec les présidents des sections spécialisées pour établir en commun une nouvelle organisation, et ce pour faire suite à la politique choisie dans le rapport d’orientation du Congrès 2009.
Le président ne prévoit pas une «révolution» au sein de son instance, il souhaite simplement que «la FDSEA ne repose pas sur les épaules de deux hommes» à savoir le président et son secrétaire général.
Et cette réorganisation interne est une réponse à une «volonté forte de redynamiser notre réseau et de mieux servir nos adhérents» souligne Gilbert Guignand.
Pour élaborer ce projet 2009/2013, le président a d’abord mis en avant plusieurs constats. Les conseils d’administration sont en partie des redites pour les membres du bureau ; le bureau étant trop souvent un conseil d’administration bis. Pour les Conseils d’administration, «l’ordre du jour est trop souvent chargé. Nous manquons systématiquement de temps pour aborder tous les sujets et les traiter en profondeur» regrette le président. Autre problématique, plus générale, les responsables professionnels pensent qu’il y a un besoin de formation et d’information des élus locaux et qu’il est nécessaire de faire émerger des responsables.
Fort de ce constat, le président a décidé de donner un rôle, clairement défini, à chaque membre du bureau.
«L’objectif du bureau, c’est de faire le point sur l’actualité, mais aussi d’orienter et de proposer des pistes de travail et de réflexion sur les dossiers de fond, au Conseil d’Administration. Ce dernier sera alors chargé d’avaliser et de choisir les orientations de la FDSEA. Il fera également bien sûr le tour des dossiers d’actualité afin que les délégués cantonaux puissent faire le lien entre les différents échelons et informer les adhérents. »

À chacun sa mission

Le nouveau bureau de la FDSEA est composé de 12 membres. Désormais chacun aura un carnet de route avec des missions bien précises.
Ainsi, le président, Gilbert Guignand est responsable du personnel, et du fonctionnement administratif et professionnel de la FDSEA. Il doit être au point sur tous les dossiers agricoles et syndicaux, et c’est lui qui représente la FDSEA dans les instances départementales, régionales et nationales.
Le secrétaire général, Jean Michel Durand, a une mision de veille et de suivi de tous les dossiers syndicaux départementaux et régionaux. Il met en oeuvre les orientations politiques et syndicales réfléchies en bureau et validées en conseil d’administration.
Le trésorier, Gilles Boyer, veille à la bonne marche financière du syndicat et consulte les membres du conseil sur les choix stratégiques en matière d’investissements.
Les vice-présidents - ils sont 3, un par pays : Jean Paul Sivard, Gilles Tempère, et Philippe Lamat - assistent le président dans ses tâches quotidiennes et peuvent le représenter dans les instances professionnelles ou administratives. Ils sont en contact régulier avec le président et doivent être au courant de tous les dossiers syndicaux.
Les secrétaires généraux adjoints sont 6 : Daniel Vialla, Jean-Julien Deygas, Fabienne Demars, Thierry Cubizolles, Didier Bonnet et Julien Cubizolles. Leur rôle est d’assister et de représenter, le cas échéant, le secrétaire général. Le président a choisi de leur attribuer à chacun un dossier. Ainsi Daniel Vialla est responsable du réseau terrain en lien direct avec le pôle animation. Il sera assisté de Fabienne Demars et Julien Cubizolles. Didier Bonnet sera en charge du suivi du dossier laitier faisant le lien entre Rhône-Alpes et Auvergne. Le suivi des propositions du rapport d’orientation est confié à Thierry Cubizolles. Quant à Jean-Julien Deygas, qui est président des JA 43, il sera plus particulièrement chargé des relations entre syndicalisme jeune et aîné.
Et enfin les présidents de sections travaillent sur les dossiers d’actualité et valorisent la politique défendue par la section.
Le président insiste : «cette nouvelle organisation, qui se veut plus cadrée, a pour seul objectif de permettre un meilleur investissement de chacun des membres du bureau, et d’accroître l’efficacité de l’équipe. Cette efficacité devrait aussi booster les Conseils d’administration et redynamiser le rôle des délégués cantonaux, pour un meilleur service à nos adhérents».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
5 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui