La Haute-Loire Paysanne 23 décembre 2014 à 08h00 | Par Suzanne MARION

FDSEA : «La FDSEA nous aide à aborder sereinement un contrôle»

A Auzon, Jean-François Pastourel, associé du Gaec de Carcagnot, a été amené à faire appel aux services de la FDSEA en vue de préparer un contrôle de l'Agence de Services et de Paiement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un service efficace qui permet d'aborder le contrôle avec sérénité.
Un service efficace qui permet d'aborder le contrôle avec sérénité. - © Stéphane LEITENBERGER/Réussir

Le samedi 2 août 2014, le Gaec de Carcagnot (Gaec à 4 associés avec cheptel laitier- 60 vaches- et ovin -280 brebis) reçoit un courrier lui annonçant un contrôle de  l'ASP (Agence de Services et de Paiement), contrôle PAC, ICHN et MAE, pour le mardi 5 août.
Les associés avaient donc un peu moins de trois jours pour préparer tous les dossiers et documents nécessaires à ce contrôle ; un délai qui leur semblait somme toute raisonnable. Malheureusement, le week-end ne s'est pas du tout déroulé comme prévu pour ces agriculteurs...

Un imprévu juste avant le contrôle
Samedi soir, le village où réside Jean-François Pastourel a été victime d'une inondation. «Je n'ai donc pas eu le temps de m'occuper des papiers pour le contrôle. Lundi matin, la veille du contrôle, j'ai téléphoné au contrôleur pour lui expliquer ce qu'il m'était arrivé et demander s'il n'était pas possible de repousser le contrôle de quelques jours. Il m'a répondu que cela n'était pas possible» explique l'éleveur. Suite à ce refus, Jean-François Pastourel a décidé de contacter la FDSEA pour les informer de la réaction de l'ASP face à une situation exceptionnelle. La FDSEA lui a alors proposé de l'aider à rassembler tous ses papiers. «J'ai eu Christelle Maître au téléphone. Cette dernière m'a demandé de vérifier si mes parcelles correspondaient bien à ce que j'avais déclaré. Elle a par ailleurs identifié tous les papiers dont j'aurais besoin pendant le contrôle, que ce soit sur les céréales, sur l'ICHN (capacités de stockage de l'exploitation...) et la MAE».
Le lendemain, Jean-François Pastourel était prêt à recevoir l'agent de l'ASP. «Le contrôle s'est bien passé ; les contrôleurs, ils étaient deux, ont passé toute la journée à contrôler les surfaces sur le terrain. En faisant le tour des parcelles, ils ont pu constater que nous avions bien été touchés par une inondation. Les contrôleurs ont alors décidé de me laisser quelques jours supplémentaires pour préparer mes papiers. Ils sont donc revenus  2 jours plus tard» explique-t-il.

Un appui rassurant
Grâce à la FDSEA, Jean-François Pastourel a pu rapidement identifier les documents nécessaires au contrôle. «On sait que l'on va avoir un contrôle, mais on ne nous dit pas quels papiers il faut préparer». Cet appui a aussi contribué à le rassurer. «On sait qu'on a préparé tous les papiers, on est tranquille. C'est un service que je juge utile et si un jour je suis concerné par un autre contrôle (sur d'autres dossiers), je ferai de nouveau appel à la FDSEA pour m'aider».


Propos recueillis par Véronique Gruber

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui