La Haute-Loire Paysanne 08 juillet 2015 à 08h00 | Par Florence AUGERE Directrice FDSEA 43

FDSEA : Inquiétude et détermination pour les administrateurs de la FDSEA

Vendredi 3 juillet, la FDSEA a tenu son conseil d’administration dans une ambiance pesante.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

C’est dans une ambiance pesante que les membres du conseil d’administration de la FDSEA se sont réunis vendredi dernier 3 juillet ; ambiance pesante en raison des fortes chaleurs et de la sécheresse qui s’aggrave sur le département, mais aussi et surtout en raison du contexte économique des plus difficiles que connaissent les agriculteurs.
Pendant plus de deux heures, les responsables professionnels ont échangé sur cette situation, tant sur les constats sur le terrain, la détresse et la colère de plus en plus grandes des agriculteurs, que sur les solutions à apporter pour retrouver des prix, et sur les actions à mener pour y parvenir.
Le blocage de l’abattoir de Villefranche d’Allier mi juin, auquel une trentaine d’éleveurs de Haute-Loire a participé au côté de leurs collègues des départements voisins, l’opération coup de poing contre les principales laiteries mercredi dernier (près de 400 participants) : tout le monde s’est accordé à dire que ce n’était qu’un avant-goût de ce que les éleveurs de toutes les productions allaient devoir faire pour se faire entendre, et faire remonter les prix.
Une grande action nationale se prépare pour début septembre, dont le contenu reste à déterminer. Mais d’ici-là il a été décidé de maintenir la pression en menant des actions tout l’été, dont le fil rouge sera «Stop à la grande braderie des produits agricoles». Le conseil d’administration souhaitant rester discret sur les modalités de ces actions, nous invitons les éleveurs à contacter directement la FDSEA ou leur délégué cantonal.
L’inquiétude des agriculteurs au regard de leur situation économique est aggravée par une autre conjoncture : celle de la météo. La FDSEA et les JA ont déposé, début juin, une demande d’ouverture d’un dossier calamités agricoles au titre de la sécheresse, et depuis la situation n’a fait qu’empirer ; les quelques pluies d’orage tombées mi-juin ont été vite oubliées avec l’arrivée de ces fortes chaleurs, accompagnées d’un vent persistant. Dans le contexte économique que l’on vient de décrire, l’achat de fourrages va s’avérer difficile, et le risque de décapitalisation du cheptel est grand. La FDSEA envisage de lancer une opération paille spéciale. Mais pour cela, il est urgent de connaître les besoins de chacun (voir ci-contre).
Les responsables professionnels de la FDSEA, plus que jamais déterminés à continuer de défendre les intérêts des agriculteurs, se sont donnés rendez-vous le 2 septembre pour leur prochain conseil.


Florence AUGERE Directrice FDSEA 43

Dernière minute :

L'arrêté mettant en place le comité d'expertise des calamités agricoles au titre de la sécheresse est en cours de signature. Les premières visites de terrain sont prévues dans la semaine du 20 juillet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui