La Haute-Loire Paysanne 08 avril 2015 à 08h00 | Par Suzanne MARION

FDSEA : 150 agriculteurs ont déversé plus de 30 remorques de fumier à Brioude

Action syndicale de la FDSEA et des JA, en nocturne ce mardi à Brioude, contre le zonage nitrate avec une forte participation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une action syndicale démonstrative...
Une action syndicale démonstrative... - © HLP

Ils étaient plus de 150 agriculteurs du Brivadois mais aussi du Puy, de Vorey, de Loudes... ou encore de Saugues -notons que des tracteurs sont même venus de Fix et Siaugues- réunis ce mardi soir dès 20h30 au rond-point de Lamothe à l'entrée de Brioude, à l'appel de la FDSEA et des JA, pour manifester contre le zonage nitrate qui classe 26 communes en plus des 5 déjà connues, en zone vulnérable.
Ce classement qui va encore une fois alourdir considérablement les contraintes environnementales imposées aux exploitations, risque dans un avenir proche de condamner de nombreux élevages qui ne pourront pas faire face aux investissements demandés pour se mettre aux normes. De plus, ce zonage  est considéré par la profession comme une aberration au vu de l'état des cours d'eau dans ces communes, et repose, selon les responsables FDSEA/JA sur des analyses qu'ils n'hésitent pas à qualifier de «frauduleuses», et néanmoins insuffisantes pour juger de la provenance d'une pollution aux nitrates si tant est qu'elle soit avérée.

CLASSEMENT DEFINITIF DES COMMUNES – 31 MARS 2015
CLASSEMENT DEFINITIF DES COMMUNES – 31 MARS 2015 - © HLP

Le fumier de la colère
Une des conséquences directes de ce zonage serait pour les élevages, un allongement de la période de stockage des effluents obligeant donc à la construction de fosses à lisier ou d'aires de stockage des fumiers plus grandes, ceci pour des investissements conséquents, insupportables pour beaucoup.
Voilà pourquoi, c'est avec quelques 35 remorques de fumiers que plus de 150 manifestants - bien encadrés par
150 CRS - se sont retrouvés à Brioude  derrière les responsables FDSEA/JA pour dénoncer ce zonage. Le chargement a été déversé copieusement sur le rond-point de Lamothe au milieu duquel avait été allumé un grand feu de paille, et sur la voie d'accès allant jusqu'au stade de Brioude. Si quelques manifestants ont essayé d'aller au centre ville, ils ont été rapidement stoppés par les forces de l'ordre  et rappelés au calme par le président Yannick Fialip.
Ce dernier a expliqué le pourquoi de cette action démonstrative. Le syndicalisme, qui a quand même obtenu la sortie du zonage de 6 communes et de 40 % du territoire des 26 autres par ses multiples actions jusqu'à aujourd'hui, demande maintenant une révision du cahier des charges qui doit être plus adapté à des régions comme la nôtre, et va intenter une attaque juridique contre les analyses qui servent de base au zonage... Une rencontre avec le Préfet et le DDT est prévue dans les jours qui viennent. À suivre...


Suzanne Marion

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes