La Haute-Loire Paysanne 09 mai 2019 à 15h00 | Par Suzanne MARION

Être plus visible et innover

Le Comité de promotion des produits agricoles et agro-alimentaires de Haute-Loire était en assemblée générale le 3 mai au Puy-en-Velay.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Claire Souveton présidente du Comité, au SIA,  «la Haute-Loire ne peut pas ne pas y être»…
Claire Souveton présidente du Comité, au SIA, «la Haute-Loire ne peut pas ne pas y être»… - © HLP

■Le Comité de promotion des produits agricoles et agroalimentaires de Haute-Loire était en assemblée générale vendredi 3 mai au Puy-en-Velay malgré une très faible participation des 88 adhérents. Un constat qui interroge la présidente Claire Souveton et son équipe, qui notent également qu’il est difficile de mobiliser les producteurs sur les évènements qui jalonnent l’année en Haute-Loire ou hors département, et ce malgré les relances des animatrices Aurélie Michel et Aurélie Sarda.
Néanmoins, au bilan 2018, le Comité compte de nombreuses sorties. On citera les incontournables qui reviennent chaque année, comme le Salon International de l’Agriculture à Paris en 2018 et en 2019, la Foire aux Fromages à Lavoûte-Chilhac, le concours des Fermiers d’Or au Sommet de l’Élevage…
En 2018, les produits agricoles du département étaient à l’honneur sur des rendez-vous divers et variés : le Master de Pétanque au Puy, l’Inauguration du Musée Crozatier au Puy toujours et l’inauguration du Contournement de la ville ; le marché de Lyon-Carnot, la Vellave Extrême ou encore le Salon Gourmet à Espaly ; et plus loin, le Miam d’Alès…
Et en 2019, le programme est aussi bien rempli avec 3 évènements majeurs auxquels le Comité de promotion s’est ou va s’investir : le SIA, la Foire expo fin mai et Terres de Jim début septembre. Outre son investissement au côté des producteurs sur les diverses opérations de promotion et vente de produits, le Comité a cette année mis en ligne son répertoire numérique, un outil très attendu des adhérents. Ce site intitulé www.
lavieadugoutenhauteloire répertorie chaque producteurs avec une fiche d’identité renseignée. La géolocalisation, la recherche par mots clés sont des atouts appréciés par les utilisateurs qui peuvent ainsi rapidement trouver une réponse à leur recherche.


Être plus visible au SIA
En conclusion de l’assemblée générale, le Comité de promotion a émis quelques idées pour l’avenir. Ainsi sur le SIA, Claire Souveton estime que «la Haute-Loire ne peut pas ne pas y être», et le Conseil d’administration réfléchit même à aller plus loin en essayant d’être plus visible. Un stand plus grand, plus ouvert, avec un coin bar dégustation… les idées sont lancées. mais reste la question du financement et là, le Comité se tourne vers ses partenaires. Jean-Pierre Vigier au nom du Conseil départemental, l’assure de son soutien considérant effectivement que le SIA est une vitrine importante pour le département. Même appui de la part des parlementaires. Peter Vigier, député, insiste : «il faut que l’on travaille ensemble pour avoir un stand encore plus important et éviter que les exposants mettent la main à la poche». Et son homologue Isabelle Valentin de renchérir : «il faut qu’on soit plus visible, qu’on soit novateur, avec de la musique peut-être…».
Le Comité de promotion, estimant que le bassin lyonnais peut être très porteur pour le département , envisage de créer un projet, initié par le Comité lui-même, au coeur de Lyon ville de proximité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui