La Haute-Loire Paysanne 18 juin 2014 à 14h17 | Par Daniel TEISSIER

Equarrissage - Ce qu’il faut savoir sur l’équarrissage en Haute-Loire

La Chambre d’Agriculture vous explique la marche à suivre concernant la déclaration et l’enlèvement des animaux morts.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Suite aux difficultés rencontrées par les éleveurs pour déclarer les animaux morts, la Chambre d’Agriculture a rencontré le directeur de l’usine de la société ATEMAX.
Suite aux difficultés rencontrées par les éleveurs pour déclarer les animaux morts, la Chambre d’Agriculture a rencontré le directeur de l’usine de la société ATEMAX. - © Sophie Bourgeois/Réussir

L’équarrissage est géré au niveau national par l’association ATM Eleveurs de Ruminants qui est composée d’Interbev, du CNIEL et Anicap. Sa mission est de négocier avec les équarrisseurs  le marché de l’équarrissage par appel d’offre tous les 2 ans.
Depuis le début de l’année 2014, c’est la société ATEMAX, dont l’usine est basée à Viriat dans l’Ain qui a obtenu le marché pour le département de la Haute-Loire. Suite aux difficultés rencontrées par les éleveurs pour déclarer les animaux morts, la Chambre d’Agriculture a rencontré le directeur de l’usine de Viriat en mars 2014.
Nous avons fait part du mécontentement des éleveurs concernant la déclaration d’enlèvement par téléphone, seul le système par internet donnant satisfaction. La Chambre d’Agriculture a également fait remonter à ATM Eleveurs de Ruminants les dysfonctionnements constatés sur le terrain pour l’enlèvement par la société ATEMAX des animaux morts.


Daniel TEISSIER, chef du service Développement et animation des filières Chambre d’agriculture 43

(...) Retrouvez la suite de l'article dans votre journal la Haute-Loire Paysanne du vendredi 20 juin 2014, et plus d'informations sur le site de la Chambre d'agriculture http://www.haute-loire.chambagri.fr/

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. La Haute Loire Paysanne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui